Des noms simplifiés pour les pneus Pirelli en 2019 ?

partages
commentaires
Des noms simplifiés pour les pneus Pirelli en 2019 ?
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
26 mai 2018 à 06:56

Les noms des composés pneumatiques pourraient être simplifiés pour la saison 2019 de Formule 1, afin de faciliter la compréhension des fans.

Des mécaniciens Red Bull nettoient des pneus Pirelli
Pneus Pirelli
Hospitalité Pirelli
Nettoyage de pneus Pirelli
Mécanicien Force India F1 et pneus Pirelli
Des mécaniciens Sauber avec des pneus Pirelli
Un mécanicien Renault Sport F1 Team et des pneus Pirelli
Des mécaniciens Force India nettoient des pneus Pirelli
Des mécaniciens Red Bull nettoient des pneus Pirelli

On retrouve actuellement dans la gamme Pirelli les composés superdur, dur, medium, tendre, supertendre, ultratendre et hypertendre, le manufacturier italien sélectionnant trois d'entre eux pour chaque Grand Prix.

Ce sera toujours le cas en 2019, mais la situation pourrait être simplifiée en appelant à chaque fois "dur" le composé le plus dur, "tendre" le plus tendre et "medium" celui qui est intermédiaire. Par exemple, ce week-end à Monaco, l'hypertendre deviendrait "tendre", tandis que le supertendre serait qualifié de "dur", l'ultratendre adoptant la dénomination de "medium".

"La FOM et la FIA nous ont demandé de simplement les appeler dur, medium et tendre", révèle Mario Isola, directeur du projet F1 de Pirelli. "Avec trois couleurs, les mêmes couleurs et les mêmes noms pour toutes les courses, mais évidemment des composés différents, car on ne peut pas utiliser les mêmes composés à Silverstone et à Monaco."

"À un second niveau, nous aurons les composés A, B, C, D, E, F par exemple, et nous vous dirons que pour telle course, le dur sera le B, le medium le D, etc. Pour les spectateurs, c'est sûrement plus compréhensible, mais il y a aussi la possibilité d'entrer davantage dans les détails pour les informations techniques que nous allons continuer à fournir. C'est une discussion en cours, mais nous avons dit que nous étions disponibles pour évaluer ce changement."

Bien entendu, cela requerra que Pirelli appose des couleurs différentes sur les pneus d'un même composé, selon l'association de celui-ci à des gommes plus ou moins tendres sur un Grand Prix.

"J'ai vérifié avec la production et la logistique, nous devons évidemment comprendre toutes les implications. Nous produisons un lot spécifique pour chaque course, pour être sûrs qu'ils viennent tous du même lot, donc mettre des bandes violettes ou jaunes ou de toute autre couleur n'est pas un gros problème", conclut Isola, qui s'attend à ce que la gamme de pneus slicks 2019 comprenne cinq ou six composés différents.

Propos recueillis par Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Les nouveautés aperçues sur les F1 à Monaco

Previous article

Les nouveautés aperçues sur les F1 à Monaco

Next article

Bakou veut un meilleur accord avec la F1 à partir de 2021

Bakou veut un meilleur accord avec la F1 à partir de 2021
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités