Non sanctionné, Rosberg conserve sa pole position à Monaco

L’examen par les commissaires sportifs de la FIA de la sortie de piste de Nico Rosberg à Massenet, à la fin de la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco, a été immédiat… Mais l’investigation menée par ceux-ci a concerné initialement le...

L’examen par les commissaires sportifs de la FIA de la sortie de piste de Nico Rosberg à Massenet, à la fin de la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco, a été immédiat… Mais l’investigation menée par ceux-ci a concerné initialement le fait de savoir si l’incident devait être lui-même investigué ! Finalement, aucune sanction n'a été prise par les commissaires à l'encontre du pilote allemand, qui partira bel et bien en pole position dans les rues de la principauté.

Une certaine confusion a régné dans la foulée de la séance, l’équipe Mercedes repoussant sa conférence de presse pour se rendre disponible vis-à-vis des commissaires, n’ayant cependant convoqué personne.

En dépit du fait d’avoir fini sa séance dans une zone de dégagement, Rosberg, auteur du meilleur temps assurant la pole provisoire sur sa première sortie, a déclenché l’entrée en jeu des drapeaux jaunes, empêchant toute amélioration des chronos de la concurrence.

Un freinage tout simplement raté sous la pression, selon le principal intéressé, mais dont les conséquences pourraient être importantes dans un contexte de rivalité interne exacerbée avec Lewis Hamilton, au sein de l’équipe Mercedes.

Pour les commissaires sportifs, l’examen de l’évènement concernait strictement l’actionnement de la marche arrière par Rosberg lors de son rangement hors-piste, plus que la légitimité ou non de l’erreur et le comportement du pilote dans le cockpit, sur laquelle même d’anciens pilotes ont du mal à s’accorder.

L’actionnement presque immédiat de la marche arrière par Rosberg avait laissé en suspens sa seconde pole position de rang à Monaco jusqu’à la fin de la délibération.

Lire aussi :
Wolff - Rosberg a manqué son freinage, rien d'autre

Guerre psychologique - Briatore parie sur Rosberg

Davidson juge involontaire la sortie de Rosberg

Hakkinen reste partagé après l'incident Hamilton-Rosberg

Hamilton, pincé, doute-t-il de la sincérité de son équipier ?

Rosberg - Je n’ai pas fait exprès

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités