Norris "fier" de McLaren après un podium gagné dans les derniers tours

partages
commentaires
Norris "fier" de McLaren après un podium gagné dans les derniers tours
Par :

Auteur de son tout premier podium en F1 au terme du GP d'Autriche 2020, Lando Norris s'est dit "fier" du chemin parcouru par McLaren ces dernières années.

Le suspense aura été total en toute fin de course quand Lando Norris, quatrième, devait tout faire pour passer sous les cinq secondes d'écart avec Lewis Hamilton, second mais pénalisé à la suite de l'accrochage avec Alex Albon. Et le jeune Britannique l'a fait en s'offrant du même coup le meilleur tour de course dans l'ultime boucle, montant pour deux dixièmes sur le particulier podium du GP d'Autriche 2020.

Un résultat presque inattendu dès l'entame de cette saison, malgré une excellente qualification mais une course faite de hauts et de bas. "Je ne sais pas. Je suis sans voix", a lancé Norris après l'épreuve. "Je pense qu'il y a eu certains moment dans la course où j'ai pensé l'avoir un peu gâchée. Je suis descendu en cinquième place à quelques tours de la fin, Carlos allait presque me dépasser."

Lire aussi :

"Mais je n'ai pas lâché, et j'ai réussi à dépasser Pérez et j'ai terminé sur le podium, donc... Je veux dire, c'est une longue course, mais j'ai continué de tout donner, avec des derniers tours cool à essayer de pousser autant que possible. J'ai un peu le souffle coupé, mais je suis tellement heureux et fier de l'équipe, étant donné là où nous étions il y a quelques années. Jusqu'à présent, je pense que c'est un très bel accomplissement, donc je suis fier d'en faire partie."

"Dans les derniers tours, quand j'ai dû dépasser Checo [Sergio Pérez], je savais qu'il avait une pénalité de cinq secondes, mais rien de plus que ça, et j'avais toujours du mal en étant proche des voitures devant, et plus vulnérable par rapport aux gars derrière. Donc je savais, pas seulement en raison de Lewis car à ce moment-là je l'ignorais, qu'il fallait que j'essaie de le dépasser."

"Et ensuite, quand la pénalité de Lewis est arrivée, je savais qu'il fallait que j'augmente un peu [la puissance moteur]. Et j'ai commencé à attaquer, il s'agissait d'être dans le rythme, et j'ai eu trois tours difficiles avec des blocages, et ça descendait assez vite. Mais je suis revenu..."

Albon : "J'avais vraiment l'impression de pouvoir gagner"

Article précédent

Albon : "J'avais vraiment l'impression de pouvoir gagner"

Article suivant

Vettel "heureux de n'avoir fait qu'un tête-à-queue"

Vettel "heureux de n'avoir fait qu'un tête-à-queue"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Lando Norris
Auteur Fabien Gaillard