Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 Heures
:
31 Minutes
:
18 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Norris heureux qu'Albon n'ait pas été pénalisé pour leur contact

partages
commentaires
Norris heureux qu'Albon n'ait pas été pénalisé pour leur contact
Par :
15 oct. 2019 à 07:00

Lando Norris s'est dit satisfait par l'absence de pénalité envers Alexander Albon après leur accrochage à la chicane de Suzuka lors du GP du Japon 2019 de F1.

En début de course, Alexander Albon a été surpris par les deux McLaren. Au quatrième tour, le Thaïlandais a lancé une attaque cavalière sur Lando Norris pour le compte de la sixième position. Obligé de passer par l'échappatoire de la chicane, le Britannique a perdu deux positions de plus en plus de subir quelques dégâts, chose dont il ne s'est pas rendu compte sur le coup. Malgré tout, il a surtout perdu gros quand il a dû passer par les stands en fin de tour, pour retirer des débris qui obstruaient les écopes de frein de sa MCL34.

"À mes yeux, il n'y avait pas eu de contact", a-t-il déclaré par la suite. "Il a effectué une manœuvre correcte, elle devait venir d'assez loin. Mes freins surchauffaient complètement en raison des débris, ce qui a fait que j'ai totalement bloqué l'avant droit. [Ensuite] il a tenté de loin. Bien joué de sa part."

Lire aussi :

Quand Motorsport.com lui a demandé d'expliquer sa réaction initiale à cette attaque, qui a été de signaler à son équipe qu'il avait été poussé dehors, Norris d'ajouter : "C'était un petit risque de sa part parce qu'il aurait dépassé tôt ou tard, il était bien plus rapide. Mais j'imagine que c'est la course. Il n'a pas eu de pénalité, n'est-ce pas ? Bien. Il m'a un peu poussé dehors, mais je pense que c'est la course. C'est comme ça que les choses devraient être. Il s'est jeté à l'intérieur, a effectué une manœuvre, bien joué."

"Je l'ai vu vraiment tard, pour être honnête. J'ai commencé à tourner, je pense que j'étais sur les freins, mais ils ne me ralentissaient pas correctement. Toutefois il devait s'être engagé avant, et j'étais presque à la corde au moment où je l'ai vu. Je ne sais pas, je regarderai ma caméra embarquée, mais à partir du moment où vous me voyez commencer à tourner à gauche, c'est plus ou moins le point où je l'ai vu. Ça aurait facilement pu se transformer en quelque chose de pire."

Albon a lui-même reconnu que ce dépassement était risqué et qu'il fallait compter sur Norris pour que la situation soit relativement sûre. "Quand vous tentez ces manœuvres, vous espérez que l'autre gars va vous voir, en gros. Lando m'a laissé la place, le dépassement était en cours et il a laissé la porte ouverte. Et puis je me suis dit : 'Oh, il en train de tourner', donc les roues se sont touchées, mais je m'en suis tiré."

Article suivant
Stats - Mercedes écrit encore l'Histoire

Article précédent

Stats - Mercedes écrit encore l'Histoire

Article suivant

La F1 conservera les week-ends de Grand Prix sur 3 jours

La F1 conservera les week-ends de Grand Prix sur 3 jours
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Pilotes Lando Norris , Alexander Albon
Équipes McLaren Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Fabien Gaillard