Norris : Être le leader de McLaren en F1 "est mon objectif"

Après avoir prolongé son contrat avec McLaren de plusieurs années, Lando Norris a expliqué que son objectif était d'être le leader de l'écurie britannique.

Norris : Être le leader de McLaren en F1 "est mon objectif"

Ce mercredi, McLaren a annoncé la signature d'un nouveau contrat pluriannuel avec Lando Norris, qui débutera en 2022. Interrogé sur son engagement à long terme au sein de l'écurie, lui qui est déjà dans sa troisième saison dans le championnat, et notamment sur l'idée que cela pourrait lui permettre de devenir l'un des leaders de l'écurie basée à Woking, le pilote au numéro 4 a reconnu qu'il s'agissait de l'un de ses objectifs.

"Je veux être le genre de gars qui peut diriger l'équipe, qui est là depuis de nombreuses années, qui les a aidés à traverser les mauvais moments et à atteindre les bons moments", a déclaré Norris à Monaco. "Et c'est pourquoi je suis encore là, c'est pourquoi j'ai signé pour quelques années de plus, parce que je veux être dans cette position."

Lire aussi :

Le Britannique a ajouté que sa relation forte avec le staff de McLaren, lui qui fait partie du programme depuis plusieurs années et vit près de l'usine de l'équipe, avait été un élément clé dans sa prolongation.

"Autant je veux gagner des courses et des championnats et ainsi de suite, autant l'autre chose qui est tout aussi importante pour moi est d'être sûr de me plaire là où je me trouve", a-t-il expliqué. "Donc, autant la victoire et le succès sont importants pour moi, autant il est important de s'amuser et de profiter de la vie."

"Et cela va de pair avec la loyauté, les mêmes mécaniciens, les mêmes ingénieurs travaillant avec ces personnes depuis de nombreuses années et c'est de là que je tire beaucoup de choses. Il n'y a rien que j'aime plus que de continuer à être là où je suis."

Norris a révélé qu'il avait abordé le sujet d'une reconduction chez McLaren au cours d'un dîner avec le PDG de l'entreprise, Zak Brown. "En fait, c'est quelque chose que j'ai évoqué lorsque je suis allé dîner avec Zak il y a quelque temps. Il parlait un peu de l'avenir et je me suis dit : 'Tu sais, à propos des prochaines années, est-ce quelque chose dont nous voulons commencer à parler maintenant ? Est-ce que c'est quelque chose dont vous voulez parler plus tard dans la saison ?'"

"Juste parce que je ne sais pas quand ou comment aborder le sujet, comme quand un gars parle à une fille pour la première fois, donc [c'est] un peu gênant. Je pense qu'à ce moment-là, ils avaient déjà commencé à en parler au sein de l'équipe, entre Zak et Andreas [Seidl, le directeur] et ainsi de suite. Et c'était quelque chose que je voulais de préférence évacuer le plus vite possible."

"Nous avons alors commencé à en discuter et tout a découlé de cela. C'était juste un peu bizarre pour moi d'en parler, parce que je n'ai pas nécessairement été dans cette position auparavant."

partages
commentaires

Related video

Pourquoi les nouveaux horaires vont compliquer le GP Monaco
Article précédent

Pourquoi les nouveaux horaires vont compliquer le GP Monaco

Article suivant

Vettel n'a aucun conseil pour Verstappen : "Lewis m'a battu"

Vettel n'a aucun conseil pour Verstappen : "Lewis m'a battu"
Charger les commentaires