Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico

Les premiers essais du Grand Prix de Mexico ne sont pas de très bon augure pour une écurie McLaren en difficulté.

Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico

La course à la troisième place du championnat des constructeurs pourrait-elle tourner à l'avantage de Ferrari ce week-end au Grand Prix de Mexico ? Au vu des premiers essais, on ne peut clairement pas l'exclure. Tandis que la Scuderia a placé ses monoplaces dans le top 8 des deux séances ce vendredi, les McLaren se sont retrouvées hors du top 10, Lando Norris accusant près de sept dixièmes de retard sur Carlos Sainz à l'issue de cette journée. L'Anglais peine à trouver le positif et craint que ce déficit soit difficilement rattrapable.

"Ce n'est pas une super journée pour nous", a déploré Norris. "Nous avons eu beaucoup de difficultés en EL1, nous n'avions pas du tout le rythme, mais ça s'avère vraiment un peu plus difficile que ce à quoi nous nous attendions en venant ici. Notre rythme est loin du compte que ce soit avec peu ou beaucoup de carburant, alors nous avons vraiment du travail à faire pour effectuer des améliorations, mais j'ai bon espoir que nous y arrivions. Nous avons de bonnes voies à suivre grâce aux essais d'aujourd'hui, alors il faut que j'espère le meilleur."

"Vu tout le temps que nous avons à trouver, j'espère que ce n'est pas juste une petite chose que nous pouvons trouver, j'espère que nous pouvons trouver quelque chose d'un peu plus gros, mais ce n'est pas facile de trouver beaucoup de temps au tour. Je fais confiance à mes gars pour travailler dur ce soir et nous allons essayer de trouver quelque chose."

La journée était d'autant plus compliquée pour un Daniel Ricciardo qui n'a pu effectuer que sept tours en EL2, de surcroît en pneus durs, ensuite victime d'un problème de boîte de vitesses. "Nous n'avons pas pu ressortir, ou du moins ça n'en valait pas le risque", a expliqué l'Australien. "J'ai donc fait quelques tours en durs et c'était tout. Il faudra donc tout rassembler demain, mais il nous reste la séance matinale pour maîtriser ça."

Ricciardo fait toutefois preuve de son optimiste habituel pour la suite du week-end : "Ce n'est vraiment pas encore perdu. Nous avons évidemment un peu plus de travail à faire, mais [un bon week-end] n'est vraiment pas hors de portée. Nous avons du rythme à trouver, mais je crois que le long relais de Lando cet après-midi avait l'air meilleur, alors nous allons essayer d'analyser ça et de voir ce que nous pouvons apprendre."

Lire aussi :

partages
commentaires
Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent
Article précédent

Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent

Article suivant

Pourquoi Mercedes est satisfait malgré l'écart avec Verstappen

Pourquoi Mercedes est satisfait malgré l'écart avec Verstappen
Charger les commentaires