Norris : "Résister aux Mercedes était une surprise"

Lando Norris est aux anges après un Grand Prix d'Autriche où il a lutté face aux Mercedes pour le podium, ce qui lui a valu un joli compliment de Lewis Hamilton.

Norris : "Résister aux Mercedes était une surprise"

"Super pilote, Lando." Tels sont les mots prononcés par Lewis Hamilton lorsqu'il a dépassé Lando Norris pour la deuxième place, au 20e tour du Grand Prix d'Autriche. Norris était la sensation du week-end au Red Bull Ring, ayant frôlé la pole position face à Max Verstappen avant de monter sur la troisième marche du podium malgré une pénalité de cinq secondes qui lui a coûté la deuxième place face à Valtteri Bottas. Il en a écopé pour avoir tassé Sergio Pérez dans les graviers en début de course, incident qui a éliminé le Mexicain de la course au podium, tandis que Hamilton a subi des dégâts sur un vibreur par la suite et n'a pu se maintenir devant la McLaren.

Lire aussi :

Le podium de Norris est donc quelque peu circonstanciel sans être immérité pour autant : la MCL35M était en grande forme sur la piste autrichienne grâce à sa vitesse de pointe et à sa motricité, son pilote brillait également au point d'être élu Pilote du Jour, et le Britannique de 21 ans est forcément ému par le compliment que lui a fait son aîné en le doublant : "Merci. Je ne sais pas quoi dire."

"C'était dur, ce n'était pas facile. Pendant tout le premier relais, je pense que les deux Mercedes étaient plus rapides que moi, ce qui n'était pas une surprise, c'est quelque chose à quoi je m'attendais, mais leur résister aussi bien que nous l'avons fait était une petite surprise, surtout pendant si longtemps. Mais c'était la première fois que je me battais vraiment contre [Hamilton]."

En passant une vingtaine de tours à batailler avec Hamilton, d'abord en lui résistant en début d'épreuve, puis en l'attaquant par la suite, Norris a pu observer de près le pilotage du septuple Champion du monde.

Le 3ᵉ, Lando Norris, McLaren, en interview après la course

"On a la possibilité d'apprendre comment il pilote et comment il fait la course – ainsi que d'apprendre de Valtteri et de son approche – quand est-ce qu'il prend des risques, et les choses comme ça", détaille le jeune loup. "Bien que j'apprécie énormément ces mots gentils, ce n'est pas comme s'il pilotait à la perfection. Il y a quand même eu des fois où il sortait large du premier virage ou faisait une erreur au virage 3."

"Ce n'est pas comme si on ne pouvait pas se battre avec eux. Quand on a la voiture pour être performant, on se rend compte qu'on a une chance contre eux. C'est dur de dire ça avant de réellement se battre contre eux, d'avoir une voiture au niveau et d'être face à face. D'habitude, ils sont bien trop loin devant moi, donc c'était cool."

"Ça fait plaisir de se battre non seulement contre Lewis mais aussi Valtteri ainsi que Max et Sergio. Être dans ce groupe et dire que nous nous battons pour le podium parce que notre rythme est si bon, ça fait vraiment plaisir." Bien entendu, Norris était encore loin de pouvoir menacer Verstappen pour la victoire, et il aurait certainement été difficile de résister à Pérez sans le tasser hors de la piste, mais un peu d'optimisme ne fait pas de mal.

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
F1 2021 se montre davantage avant sa sortie

Article précédent

F1 2021 se montre davantage avant sa sortie

Article suivant

Il y a 10 ans, Ricciardo débutait en F1 sans être prêt

Il y a 10 ans, Ricciardo débutait en F1 sans être prêt
Charger les commentaires