Norris : Sainz m'a "fait de l'ombre" chez McLaren

Lando Norris estime que Carlos Sainz était sous-estimé lorsqu'ils faisaient équipe chez McLaren.

Norris : Sainz m'a "fait de l'ombre" chez McLaren

Carlos Sainz et Lando Norris : deux pilotes qui ont indéniablement impressionné lors de la saison 2021 de Formule 1, prenant les cinquième et sixièmes places du championnat derrière les Mercedes et les Red Bull, dominatrices.

Norris a nettement amélioré son niveau de performance, profitant certes des progrès de McLaren : le Britannique a signé quatre podiums – contre un seul dans ses deux premières saisons – et marqué 160 points, 14 de plus que lors des campagnes 2019 et 2020 réunies.

Auparavant chez McLaren, Sainz avait largement dominé Norris lors des débuts de ce dernier en Formule 1 (96-49) avant de le battre à nouveau en 2020, avec un rapport de force certes bien plus équilibré (105-97).

"Je pense que ma deuxième année était bonne", commente l'Anglais. "J'estime que Carlos est l'un des meilleurs pilotes en Formule 1. Ça ne m'a pas donné l'air aussi bon [que je l'étais], car il est un pilote extrêmement talentueux, et il a fait du très bon travail – bravo à lui. Je crois qu'il m'a un peu fait d'ombre, car il faisait un travail exceptionnel. Je pense que cette année [en 2021, ndlr], j'ai passé ce cap qui m'aurait permis d'être à son niveau, voire un peu meilleur."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL35, Lando Norris, McLaren MCL35

Carlos Sainz et Lando Norris chez McLaren en 2020

Désormais associé à Daniel Ricciardo, Norris estime que sa progression est due au fait qu'il a "tout compris de ces dernières années" et à une meilleure voiture, au volant de laquelle il était plus confiant pour attaquer à la limite. En parallèle, Carlos Sainz a créé la surprise en devançant son estimé coéquipier Charles Leclerc au championnat, malgré un très faible temps de piste lui permettant de s'adapter à la Scuderia Ferrari et à sa nouvelle monoplace.

"J'ai toujours eu la motivation pour battre Carlos. En même temps, je n'étais pas du tout nerveux quand Daniel est arrivé", poursuit Norris. "Beaucoup de gens pensaient que c'était le cas, ou m'ont posé la question, car il a remporté plusieurs Grands Prix, il a fait des podiums. Tout le monde sait ce dont Daniel est capable car il a été dans une voiture qui a gagné des courses."

"Tandis que Carlos, personne ne savait si bien ce dont il était capable, car il avait été dans une Toro Rosso, une Renault et une McLaren. De plus en plus de gens se rendent compte de ce dont il est véritablement capable et du genre de pilote qu'il est, maintenant qu'il s'est mesuré à Charles et l'a souvent battu."

Lire aussi :

Propos recueillis par Alex Kalinauckas

partages
commentaires
L'avenir de Masi en F1, un sujet crucial pour la FIA
Article précédent

L'avenir de Masi en F1, un sujet crucial pour la FIA

Article suivant

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable
Charger les commentaires