Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
25 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
32 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
53 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours

Nostalgie - 10 ans depuis la pige de Franck Montagny avec Super Aguri !

partages
commentaires
Nostalgie - 10 ans depuis la pige de Franck Montagny avec Super Aguri !
Par :
21 mai 2016 à 15:35

Voilà déjà dix ans que Franck Montagny découvrait la monoplace F1 du team Super Aguri, sur le tracé du Nürburgring.

Accident au premier virage : Vitantonio Liuzzi, Christian Klien, Franck Montagny et Christijan Albers
Franck Montagny devance Tiago Monteiro
Franck Montagny devant Takuma Sato
Sakon Yamamoto et Franck Montagny
Séance photos: casque de Franck Montagny
Accident au premier virage : Franck Montagny entre en collision avec Christian Klien
Accident au premier virage : Mark Webber, Christian Klien, Franck Montagny et Christijan Albers
Thomas Sénécal, Canal+ et Franck Montagny, Canal+

Le Français, aujourd’hui reconverti dans le rôle de consultant TV pour le dispositif F1 de Canal+, avait alors fait un retour au pied levé en F1, averti en toute dernière minute et en dépit du fait d’avoir totalement décroché du monde de la F1 pendant de longs mois !

Le pilote de développement des titres constructeurs de Renault F1 remplaçait ainsi un Yuji Ide peu convaincant pour former un duo plus consistant avec le protégé de Honda, Takuma Sato. Pour les fans français, l’évènement était d’importance : il s’agissait en effet de la première fois qu’un représentant de l’Hexagone reprenait le volant en Grand Prix depuis la retraite d’Olivier Panis, fin 2004.

"La voiture n’était pas aussi lente que ce à quoi je m’attendais et j’ai été agréablement surpris", souriait FKM au sortir de ses premiers tours de roue, tandis que son directeur d’équipe déplorait l’absence de Yuji Ide tout en faisant remarquer que les performances de son nouveau pilote étaient déjà proches de celles de son titulaire.

Un remplacement au pied levé

Franck Montagny avait appris qu’il roulerait pour le team en course le mercredi, en arrivant en piste pour ce qu’il pensait être une autre mission…

"Je ne m’attendais pas à revenir en F1, particulièrement comme pilote de course", relatait-il avec amusement, avoir été initialement appelé par le team pour participer aux Essais Libres avec la troisième auto, avant d’être informé une fois arrivé sur le circuit qu’il courrait tout le GP. "J’ai dit : wow, vous êtes sûrs ? Je n’ai pas roulé depuis plus de cinq mois ! C’est un nouveau commencement. Ça s’était fini au terme de 2005 et maintenant, je ne sais pas combien de temps ça va durer."

Montagny disputa finalement un total de sept manches, mais fut remplacé à partir du GP de Turquie pour les cinq dernières manches de la saison par Sakon Yamamoto, qui disposait du bon passeport pour son équipe et d’un apport financier plus significatif.

Au cours de ce qui restera son baroud d’honneur en Grand Prix, Montagny évita systématiquement l’écueil de la 22e et dernière position de la grille de départ, et obtint comme meilleure performance une 19e place au GP des USA le samedi. En course, la laborieuse petite auto du team japonais et les événements de course ne lui permirent de voir l’arrivée qu’en trois occasions, avec deux 16e places à Monaco et Magny-Cours, et une 18e position en Grande-Bretagne.

Les livres d’Histoire retiendront que le Français a conclu le Championnat du monde 2006 en 27e position, et que son compteur de points n’a jamais pu être ouvert en sept participations ; mais l’attachant pilote a laissé de grands souvenirs aux membres de l’équipe Renault pour son apport technique et sa bonne humeur durant l’ère Alonso, et fut sollicité par la suite par de grands programmes d'usine comme celui de Peugeot en endurance ou encore de Toyota en Formule 1.

Article suivant
Sauber n'est "pas la seule" équipe à souffrir financièrement

Article précédent

Sauber n'est "pas la seule" équipe à souffrir financièrement

Article suivant

Comment le carburant contribue aux progrès de Honda

Comment le carburant contribue aux progrès de Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Franck Montagny
Équipes Super Aguri F1
Auteur Guillaume Navarro