Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2022

Après le Grand Prix du Canada, neuvième manche de la saison 2022, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2022

Les lauriers pour Charles Leclerc

Note : 9

Après un tête-à-queue qui l'a privé d'une chance de pole en Q3, son agressivité sur Pérez lors du second départ aurait pu lui coûter très cher. Toutefois, malgré une voiture endommagée mais visiblement tout à fait à sa convenance après quelques réglages, il était plus rapide que Sainz et semblait promis à la victoire, en dépit d'atermoiements tactiques chez Ferrari. C'était avant le Safety Car et le choix de son écurie de ne pas le faire rentrer, qui lui ont finalement coûté le podium en dépit une résistance admirable malgré des pneus durs usés et une voiture abîmée.

Charles Leclerc félicitant Carlos Sainz

Charles Leclerc félicitant Carlos Sainz

Le bonnet d'âne pour Yuki Tsunoda

Note : 3

Devancé par Gasly toute la journée de samedi et auteur d'un dépassement opportuniste sur Latifi dans Becketts, Tsunoda a commis la faute de se lancer dans une manœuvre non maitrisée contre son équipier qui lui avait pourtant laissé un boulevard à l'intérieur ; cela a gâché la course d'AlphaTauri alors que ses deux hommes se trouvaient dans une position assez flatteuse par rapport au niveau réel de leur F1. La touchette entre les deux pilotes a même, indirectement, causé la perte de Verstappen, même si cela n'entre bien sûr pas en compte dans sa note.

L'accrochage entre les deux AlphaTauri

L'accrochage entre les deux AlphaTauri

Le reste de la grille

Spain Carlos Sainz

Note : 7

La note peut paraître sévère pour un pilote qui a signé pole et victoire sur un même Grand Prix, mais la réalité est que pour parvenir à ces résultats, les circonstances ont grandement joué en sa faveur. Le samedi avec un drapeau jaune causé par Leclerc qui a ralenti Verstappen, et surtout le dimanche où une erreur sous la pression du Néerlandais puis un rythme de course inférieur à son équipier malgré une voiture en parfait état ont laissé la sensation d'un Sainz loin du compte. Sa victoire doit grandement aux errements stratégiques de Ferrari et aux divers événements qui ont freiné la concurrence.

Mexico Sergio Pérez

Note : 7

Jamais vraiment dans le coup de tout le week-end et en qualifications, Pérez aurait pu profiter du début de course sans l'attaque pour le moins virile de Leclerc qui l'a obligé à un passage précoce par les stands. Sa course a ensuite consisté en une remontée sans trop de difficulté en espérant tirer parti d'une Safety Car pour espérer mieux. Ce fut chose faire à une quinzaine de tours du but. Dans les luttes suivant la relance, le Mexicain a sans doute maximisé son résultat, mais au prix de plusieurs manœuvres litigieuses.

United Kingdom Lewis Hamilton

Note : 9

Il est difficile d'en demander beaucoup plus à Hamilton sur ce week-end, sauf sans doute en qualifications où la gestion de la recharge des batteries lui a coûté l'opportunité de se hisser sur l'une des deux premières lignes. En course, il a fait peser une menace constante sur Ferrari et a sans doute été l'un des perdants du Safety Car qui a rapproché ou favorisé des adversaires qui auraient été battus ou en position de l'être. Contrairement à Pérez, il n'a pas profité des largesses de la direction de course dans les luttes de fin de GP.

Lewis Hamilton dépassant Sergio Pérez et Charles Leclerc

Lewis Hamilton dépassant Sergio Pérez et Charles Leclerc

Spain Fernando Alonso

Note : 8

Comme pour Hamilton, un mauvais timing de batterie en Q3 lui a coûté une chance de mieux figurer sur la grille. Sa course a été plutôt calme, calquée sur la stratégie de Hamilton et Norris devant lui ; il a passé la McLaren grâce à un bon timing d'arrêt au stand sous Safety Car.

United Kingdom Lando Norris

Note : 8

La sixième place en qualifs semblait être proche du maximum possible pour Norris et il s'est payé le luxe de dépasser Hamilton lors du second départ. Par la suite, sa course a été plutôt peu animée et il doit la perte du top 5 à un arrêt trop tardif sous Safety Car.

Netherlands Max Verstappen

Note : 8

Même si la pole lui échappe sans doute pour un élément hors de son contrôle (bien que son dernier secteur n'ait pas été exempt de tout reproche), sa Q3 aura été assez brouillonne pour le mettre en situation de ne pas profiter de son net avantage. En course, l'erreur de Sainz lui a permis de récupérer les commandes avant d'être contraint de baisser le rythme par un débris. Sa note est impactée par une fin de course que l'on qualifiera de litigieuse dans la lutte face aux Haas.

Max Verstappen devant Mick Schumacher

Max Verstappen devant Mick Schumacher

Germany Mick Schumacher

Note : 8

Handicapé par un problème de volant non droit en qualifications, l'Allemand a su tirer parti de son premier relais pour se mettre en bonne position pour aller enfin chercher les points. Sa fin de course après la relance a été particulièrement intéressante et, sans une défense rugueuse de Verstappen, il pouvait espérer mieux ; c'est uniquement son attitude prudente qui a permis d'éviter un accrochage, et d'inscrire ses premiers points en F1.

Germany Sebastian Vettel

Note : 7

Incapable d'expliquer le manque de rythme de son Aston Martin en qualifications et son élimination en Q1, Vettel a joué un rôle important bien que totalement involontaire dans l'accident d'Albon, ce qui n'impacte donc pas sa note. Son rythme sur le sec et sur son premier train de mediums usés était suffisamment intéressant pour l'installer confortablement dans le top 10, mais le fait de monter un autre train de mediums usés en fin de GP l'a mis à la merci d'adversaires mieux armés.

Denmark Kevin Magnussen

Note : 6

Éliminé dès la Q1 en raison d'un problème de sous-virage, le Danois a végété hors des points une grande partie de la course avant de tenter un pari en ne rentrant pas sous Safety Car. Pari gagnant puisque s'il n'a pas pu résister à un Verstappen qui l'a contraint à sortir de piste et l'a mis à la merci de son équipier Schumacher, il a en revanche su contenir Stroll qui disposait de pneus mediums moins usés.

Kevin Magnussen

Kevin Magnussen

Canada Lance Stroll

Note : 4

Si l'on peut souligner que du trafic a perturbé sa Q1, son dernier temps était tout de même compliqué à accepter. En course, il n'a pas montré grand-chose et la stratégie d'Aston Martin en fin de GP combiné à son manque de rythme ne lui ont pas permis d'accrocher des points qui auraient presque tenus du miracle.

Canada Nicholas Latifi

Note : 7

Son meilleur résultat en qualifications malgré l'absence d'évolutions est à mettre en avant, tout en le relativisant par le brin de réussite qu'il lui aura fallu pour parvenir à cette dixième place. Au moment du second départ, il a été surpris de très belle façon par Tsunoda à Becketts et a ensuite adopté un rythme plutôt convaincant pour demeurer un long moment dans le top 10. Après son premier arrêt, une sortie un peu large dans Copse a endommagé son fond plat et les choses se sont gâtées, l'empêchant de prétendre aux points.

Australia Daniel Ricciardo

Note : 4

Hors du coup en qualifications, Ricciardo a vite été en difficulté au niveau du rythme en raison de ses problèmes de manque d'adhérence en début de course. Pour parachever le tout, son DRS a connu une défaillance ce qui l'a obligé à un arrêt supplémentaire et l'a trop éloigné pour pouvoir profiter de la relance sous Safety Car.

Esteban Ocon devant Max Verstappen

Esteban Ocon devant Max Verstappen

France Esteban Ocon

Note : 7

Handicapé par un souci de déploiement d'énergie en Q2, il n'a rien pu faire pour éviter la 15e place. Lors du premier départ, un superbe réflexe lui a permis d'éviter un premier contact avec Tsunoda mais il s'est alors retrouvé en plein dans la mêlée, sans rien pouvoir faire. Réussissant à ramener une voiture en sale état au stand, il a pu bénéficier du bon travail de son équipe pour continuer la course. Son rythme convaincant lui a permis de remonter jusqu'à son dépassement sur Verstappen, mais un problème de pompe à essence a mis prématurément fin à sa course.

France Pierre Gasly

Note : 7

Dernier pilote noté pour cette course, le Français avait parfaitement tiré parti des conditions des qualifications pour hisser son AlphaTauri en Q2, à la porte de la Q3, en battant facilement Tsunoda. Absolument innocent dans l'incident du premier départ, il l'a également été lors de l'attaque ratée de son équipier qui a endommagé sa voiture de façon irrémédiable.

Finland Valtteri Bottas

Non noté

Battu pour la troisième fois d'affilée par Zhou en qualifications, le Finlandais avait semble-t-il retrouvé de l'allant en course mais un souci de boîte de vitesses alors qu'il était neuvième l'a obligé à abandonner.

Valtteri Bottas en lutte avec Nicholas Latifi

Valtteri Bottas en lutte avec Nicholas Latifi

United Kingdom George Russell

Non noté

Brouillon en Q3, le Britannique a manqué l'opportunité de tirer mieux de sa Mercedes dans l'exercice. En course, le choix des durs pour le départ a entraîné un envol difficile et un très léger décalage sur la gauche alors que Gasly tentait de s'infiltrer entre Zhou et lui, qui ne nous apparaît absolument pas coupable, a été l'étincelle qui a entraîné le carambolage.

China Zhou Guanyu

Non noté

Qualifié en Q3 dans les conditions pluvieuses, le Chinois n'a pas connu un très bon départ, ce qui n'est pas nouveau. La suite, on la connait.

Thailand Alexander Albon

Non noté

Le fait d'être équipé des évolutions mais d'être battu par son équipier Latifi en qualifications n'était pas reluisant, même si la gestion des températures pneumatiques était étonnante lors des qualifications. Son départ a été bon mais la première partie du carambolage l'a contraint à un freinage qui a causé, involontairement, sa perte sans qu'il ne puisse y faire grand-chose.

Le carambolage du départ

Le carambolage du départ

partages
commentaires
Tsunoda sur l'accrochage avec Gasly : "C'est ma faute"
Article précédent

Tsunoda sur l'accrochage avec Gasly : "C'est ma faute"

Article suivant

Stats Silverstone 2022 - Hamilton bat deux records de Schumacher

Stats Silverstone 2022 - Hamilton bat deux records de Schumacher