Notes des pilotes
Formule 1 GP de Singapour

Les notes du Grand Prix de Singapour 2023

Après le Grand Prix de Singapour, quinzième manche de la saison 2023, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Notes Singapour

Les lauriers pour Liam Lawson

Note : 10

Ce Grand Prix de Singapour n'était que la troisième course de Liam Lawson en Formule 1, et même son second week-end complet. Quelle performance le débutant a réalisée ! Sur un circuit qui n'a rien d'évident pour un rookie, Lawson est parvenu à décrocher une place en Q3 en éliminant un certain Max Verstappen pour sept millièmes de seconde, ce au volant d'une monoplace généralement considérée comme la moins compétitive du plateau. Sa course, dont il a passé les 19 premiers tours juste devant Sergio Pérez, a été extrêmement solide, et récompensée de deux points – il aurait même pu en avoir quatre si le Mexicain n'avait pas forcé le passage sur la Williams d'Albon. C'est quoi qu'il en soit le meilleur résultat d'AlphaTauri en 2023. Daniel Ricciardo a du souci à se faire. 

Le bonnet d'âne pour Lance Stroll

Non-noté

Lance Stroll n'ayant pas participé à la course, nous ne pouvons pas lui attribuer de note, mais il mérite néanmoins ce bonnet d'âne. Hors du top 10 lors des trois séances d'essais libres, le pilote Aston Martin a vu sa situation empirer puisqu'il n'a jamais paru en mesure de se qualifier pour la Q2. Seizième de la Q1 avant le run final, Stroll savait qu'il n'était pas assez rapide dans cette ultime tentative et a tout donné dans le dernier virage – et c'était trop, car il a perdu le contrôle, détruit sa monoplace et été contraint de déclarer forfait pour la course. Le Canadien n'a marqué que trois points lors des six derniers Grands Prix, c'est seulement un de plus que Lawson...

Lance Stroll, Aston Martin AMR23, s'extrait de sa voiture accidentée

Lance Stroll (Aston Martin) après son accident des qualifications

Spain Carlos Sainz

Note : 9

La pole position et une course pleine de maîtrise. Carlos Sainz n'a pas vraiment eu l'occasion de faire étalage de son talent lors d'une épreuve où la gestion a pris le pas sur l'attaque, mais sa science de la course a pu être admirée, notamment lorsqu'il a laissé Norris conserver le DRS derrière lui afin que celui-ci puisse résister aux Mercedes.

United Kingdom Lando Norris

Note : 9

La McLaren MCL60 dotée d'un nouveau package d'évolutions majeur est encore une fois revigorée, et Lando Norris en a tiré le meilleur. Qualifié quatrième, il a obtenu la deuxième place à l'arrivée grâce à une performance très solide, résistant au retour des Mercedes en pneus neufs – non sans le concours de Sainz.

United Kingdom Lewis Hamilton

Note : 8

Lewis Hamilton aura été en deçà de son coéquipier Russell sur l'ensemble du week-end, surtout sur un tour. Il n'était toutefois pas distancé en rythme de course, et était même légèrement plus rapide lorsque les Mercedes ont attaqué après leur second arrêt. Mettant la pression au top 3 en fin de course, il a profité de l'erreur de son partenaire pour décrocher son 196e podium en Formule 1.

Monaco Charles Leclerc

Note : 8

Battu par Sainz en qualifications, Charles Leclerc a fait le choix judicieux pour Ferrari de prendre le départ en tendres, ce qui lui a permis de prendre le meilleur sur Russell au départ. Le temps précieux perdu au stand a toutefois gâché sa course, et il a géré la mécanique en fin d'épreuve.

Carlos Sainz, Ferrari SF-23, Charles Leclerc, Ferrari SF-23

Charles Leclerc (Ferrari) derrière son coéquipier Carlos Sainz

Netherlands Max Verstappen

Note : 8

Même lors d'un week-end difficile, Max Verstappen a cette faculté incroyable à sauver les meubles. Certes, cette élimination en Q2 est un gros bémol, mais lorsque le double Champion du monde a repris la piste 15e après son arrêt au stand, qui aurait prédit sa cinquième place à l'arrivée, à trois dixièmes de Leclerc ?

France Pierre Gasly

Note : 8

Pierre Gasly a bien rebondi après son élimination en Q2, profitant des déboires des Red Bull, d'Ocon ou encore de Russell pour décrocher la sixième place – le "meilleur des autres".

Australia Oscar Piastri

Note : 8

Oscar Piastri a certes été largement dominé par Lando Norris tout le week-end, mais il faut souligner qu'il ne disposait pas de l'intégralité des évolutions sur la McLaren MCL60. Dans ce contexte, l'Australien n'a pas démérité : il a bien rebondi après une élimination en Q1 provoquée par le drapeau rouge.

Mexico Sergio Pérez

Note : 4

Une élimination en Q2 avec la 13e place, même si la RB19 semblait souffrir de nombreux maux, et une course brouillonne, marquée par deux accrochages avec Tsunoda (probablement un incident de course) et avec Albon (relevant davantage d'une attaque irréfléchie, voire négligente), pour un déficit de 33 secondes sur Verstappen à l'arrivée. On attend mieux de Sergio Pérez.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19, Oscar Piastri, McLaren MCL60, Alex Albon, Williams FW45

Sergio Pérez (Red Bull) devant Oscar Piastri (McLaren) et Alexander Albon (Williams)

Denmark Kevin Magnussen

Note : 8

Kevin Magnussen s'est illustré en qualifications avec une superbe sixième place au volant de sa modeste Haas. Cette dernière, comme toujours, a quelque peu dégringolé dans la hiérarchie en course ; Magnussen, 14e à cinq tours de l'arrivée après une petite sortie de piste mais chaussé de pneus tendres, a doublé Zhou et Hülkenberg tout en profitant de l'accrochage Pérez/Albon et de l'accident de Russell pour s'octroyer le point de la dixième place.

Thailand Alexander Albon

Note : 8

La Williams était en difficulté ce week-end à Singapour, et il a fallu un drapeau rouge opportun afin qu'Alexander Albon parvienne à se qualifier pour la Q2. Sa course a été solide, et il occupait la dixième place avec la perspective d'un meilleur résultat grâce à ses pneus neufs avant d'être victime d'une tentative de dépassement bien trop optimiste de la part de Pérez.

China Zhou Guanyu

Note : 6

Une stratégie étonnante avec un arrêt dès le début de la course pour passer des tendres aux durs n'a pas porté ses fruits pour Zhou Guanyu, repassé par les stands au 20e tour en lançant alors un relais de 42 tours en mediums.

Germany Nico Hülkenberg

Note : 7

Nico Hülkenberg a lui aussi le mérite d'avoir atteint la Q3 avec sa Haas, mais il semble avoir souffert de sa stratégie à un arrêt par rapport aux deux changements de pneus de Magnussen. Sa dégringolade en fin d'épreuve, avec des chronos en 1'44 et 1'43, laissent imaginer une gestion des gommes pas forcément optimale.

United States Logan Sargeant

Note : 5

Logan Sargeant a été devancé par Albon tout le week-end, et sa course a de surcroît été marquée par un accident au virage 8, où il a tiré tout droit dans le mur. Il n'avait heureusement pas trop de dégâts et a pu poursuivre l'épreuve.

Logan Sargeant, Williams FW45, heads to the pits with a broken front wing

Logan Sargeant (Williams) avec un aileron avant cassé

Spain Fernando Alonso

Note : 7

Immanquable fer de lance d'Aston Martin, Fernando Alonso n'a pas démérité avec la septième place des qualifications, prenant dès le départ la place de "meilleur des autres" jusqu'à un arrêt au stand qui a mal tourné lors de la VSC. Sa course a alors été gâchée.

United Kingdom George Russell

Note : 8

Après une période un peu plus difficile, George Russell a été le plus en vue des pilotes Mercedes à Singapour. Il aura bien pu être un héros avec cette stratégie inspirée, il a finalement plutôt eu le statut de zéro en perdant tout dans le dernier tour avec un accident évitable. Globalement, le week-end est quand même positif au niveau de la performance.

Finland Valtteri Bottas

Note : 5

Un week-end à oublier pour Valtteri Bottas, qui aura été en fond de peloton tout du long.

France Esteban Ocon

Note : 8

Huitième des qualifications, Esteban Ocon se débrouillait à merveille lorsque son Alpine est tombée en panne au 43e tour de course, puisqu'il était sixième avec près de trois secondes d'avance sur Alonso et Gasly. Dommage.

Japan Yuki Tsunoda

Non-noté

Accidenté dans un accrochage avec Pérez au premier tour, Yuki Tsunoda n'aura pas eu l'occasion de faire ses preuves après avoir signé le meilleur temps de la Q1 de manière très circonstancielle (grâce au drapeau rouge).

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Lawson perfectionniste malgré le meilleur résultat d'AlphaTauri
Article suivant O'Ward en piste avec McLaren au GP d'Abu Dhabi

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse