Nouveau contrat TV pour l’Allemagne, mais un GP toujours incertain

RTL continuera à télédiffuser des Grands Prix de Formule 1.

La Formule 1 a sécurisé son avenir à court-terme avec la télévision allemande en paraphant une nouvelle entente avec le diffuseur public RTL. Par contre, cela n’assure en rien la survie du Grand Prix d’Allemagne.

En dépit de la baisse constante des audiences en Allemagne au cours des dernières années, Bernie Ecclestone a annoncé en Belgique être arrivé à une nouvelle entente de deux ans avec le diffuseur public RTL. Cette entente couvre les saisons 2016 et 2017, avec des options permettant de la prolonger.

Ecclestone est particulièrement heureux que RTL se soit engagé à diffuser les Grands Prix à un moment où la F1 est fortement critiquée et que les audiences sont en baisse perpétuelle.

“Malgré la baisse des audiences, ils [RTL] ont eu le courage de signer. Je les en félicite,” de dire Ecclestone. “Quand nous parlons de télévision avec de nouveaux interlocuteurs, je leur dis de faire la même chose qu’a fait RTL. C’est la bonne décision.”

Des doutes autour du Grand Prix d’Allemagne

Cette nouvelle entente avec RTL survient à un moment où règne beaucoup d’incertitude autour de la présentation du Grand Prix d’Allemagne.

La course de Hockenheim apparaît bien au calendrier 2016 de la F1, mais des doutes subsistent toujours quant à sa tenue.

Interrogé par Motorsport.com sur le sujet de la survie de la course allemande, Bernie Ecclestone nous a répondu : “En vérité, je n’en ai aucune idée. Nous possédons un contrat avec Hockenheim jusqu’en 2018 ; on verra bien ce qui arrivera. J’espère qu’ils disposeront de soutiens. C’est ce qui leur manque. Ils doivent obtenir le soutien de l’Allemagne.”

Pas de soucis avec les audiences

En dépit de la baisse des audiences de la F1 en Allemagne, et de l’incertitude qui entoure la tenue du Grand Prix, RTL affirme que la F1 offre un bon spectacle.

Frank Hoffmann, directeur de la programmation à RTL, déclare : “Les audiences sont encore bonnes. Elles ne sont pas aussi élevées qu’elle l’étaient il y a de cela quelques années. En 2001, nous avons atteint un sommet avec une moyenne de 10 millions de téléspectateurs. Aujourd’hui, nous en sommes à 4,5 millions.

“Par contre, on peut comparer ces chiffres avec la diffusion d’un film à très grand succès à la télévision allemande. Un très bon film attirait auparavant 7,6 millions d’auditeurs, tandis qu’aujourd’hui, il n’attirera que 3,5 millions d’amateurs. Le marché évolue rapidement et de façon dramatique.”

“Si nous comparons les audiences de la F1 à celles de notre principal rival dans le secteur public, la F1 attire plus de téléspectateurs que n’importe quelle autre émission. Nous sommes donc satisfaits des audiences que nous obtenons”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags ecclestone, rtl, tv coverage