Nouveau moteur pour Bottas, pénalisé sur la grille

Deux semaines après le Grand Prix d'Italie, Valtteri Bottas écope d'une nouvelle pénalité sur la grille de départ à la suite d'un changement de moteur.

Nouveau moteur pour Bottas, pénalisé sur la grille

Lire aussi :

Les conditions changeantes du circuit de Sotchi ont produit une grille de départ inédite, Lando Norris et Carlos Sainz s'installant en première ligne pour la première fois. Et Mercedes, qui a un taux de victoires de 100% en Russie, a été le grand perdant du jour : Lewis Hamilton n'a pas pu faire mieux que le quatrième temps et Valtteri Bottas, vainqueur l'an passé, le septième.

À la fin des qualifications, Toto Wolff, directeur d'équipe, indiquait à Motorsport.com qu'il réfléchissait "à de possibles décisions stratégiques [...] sur ce qui pourrait être la meilleure et la plus rapide stratégie de course" pour le Finlandais, et l'écurie a finalement décidé de changer le moteur du pilote pour la deuxième fois en deux courses. Comme à Monza, Bottas prendra le départ depuis le fond de grille.

Bottas n'est pas le seul à être pénalisé sur la grille de départ du Grand Prix de Russie. Nicholas Latifi, Charles Leclerc et Max Verstappen ont tous trois écopé d'une sanction à la suite d'un changement de moteur. Compte tenu de leur position en qualifications et de la sanction supplémentaire infligée à Verstappen à la suite de son accrochage avec Hamilton au Grand Prix d'Italie, la nouvelle grille de départ voit Bottas s'élancer 17e, Latifi 18e, Leclerc 19e et le pilote Red Bull bon dernier.

Bottas aura donc trois positions d'avance sur Verstappen, le principal concurrent de Hamilton pour le titre. Le numéro 77 a donc l'opportunité de compromettre la remontée du Néerlandais.

Les regards se tournent désormais sur Hamilton, qui ne compte plus que deux moteurs dans sa réserve, le plus vieux ayant rendu l'âme à Zandvoort. Le Britannique pourrait monter une quatrième unité de puissance d'ici la fin de l'année et faire face à une pénalité lui aussi. 

"Au niveau des moteurs, je n'en ai aucune idée. J'ai perdu un moteur, bien sûr, et Valtteri plusieurs. Maintenant, j'essaie de préserver mes moteurs et d'être très précautionneux avec ma manière d'accélérer, de monter dans les tours. J'essaie de minimiser le nombre de tours à faire. Mais qui sait ? Je ne contrôle pas l'avenir", a répondu le septuple Champion du monde à la question d'une possible pénalité.

Le départ du Grand Prix de Russie sera donné à 14h (heure française).

partages
commentaires
Verstappen : "Ça va être assez compliqué de dépasser"
Article précédent

Verstappen : "Ça va être assez compliqué de dépasser"

Article suivant

Lewis Hamilton a encore mal au cou en Russie

Lewis Hamilton a encore mal au cou en Russie
Charger les commentaires