La FIA serre la vis sur les limites de la piste

partages
commentaires
La FIA serre la vis sur les limites de la piste
Par : Stuart Codling
15 sept. 2018 à 08:48

La FIA a agi pour empêcher les pilotes de Formule 1 de profiter du dégagement à la sortie du virage 7 au Grand Prix de Singapour.

Selon nos informations, la possibilité d'élever le vibreur a été évoquée lors du briefing des pilotes ce vendredi soir, mais c'est finalement une ligne jaune qui a été ajoutée au dégagement derrière le vibreur existant.

Les consignes du directeur de course Charlie Whiting pour la suite du week-end indiquent qu'un tour qualificatif ne sera pas pris en compte "si la moindre partie de la voiture est en contact avec la ligne jaune".

En course, un drapeau noir et blanc sera agité si un pilote touche cette ligne trois fois, après quoi son sort sera à l'appréciation des commissaires pour la moindre récidive.

Lire aussi :

Le virage 7, qui est le premier du second secteur, est un gauche à presque 90° au bout de la pleine charge où la piste rejoint Nicoll Highway. Une très courte ligne droite suit avant un virage à droite plus serré, alors que le tracé contourne le Padang, un espace vert devant la Galerie nationale.

Bien que les temps au tour aient chuté sur le Circuit de Marina Bay – Daniel Ricciardo a gagné quasiment trois secondes par rapport à l'an dernier en EL1 –, il est peu probable que l'exploitation des limites de la piste et que le tracé plus fluide du virage 16 en soient majoritairement responsables.

"Ce sont tous les éléments", analyse Esteban Ocon. "C'est la performance de la voiture, ce sont les pneus, il y a plus d'adhérence, on monte mieux sur les vibreurs, et la surface de la piste a été refaite à certains endroits. Je ne pense pas que le virage 16 soit plus rapide qu'avant, peut-être même plus lent."

Le non-respect des limites de la piste au virage 7 aurait probablement un effet plus conséquent à partir du samedi si aucune modification n'y avait était apportée. Les circuits urbains évoluent très vite lorsqu'il fait sec, au fur et à mesure que la gomme se pose sur la piste, ce qui encourage les pilotes à passer les virages avec davantage de vitesse en courbe.

"J'ai tenté [de dépasser les limites de la piste]", commente Pierre Gasly. "Ils ne semblent pénaliser personne, donc j'ai tenté. C'est difficile, parce que si on le fait accidentellement on ne gagne pas de temps, mais s'ils ne font rien et que nous commençons à y aller avec un peu plus de gomme sur la piste, alors ça ira plus vite. C'est pourquoi nous avons dit au briefing des pilotes qu'il fallait soit qu'ils l'interdisent, soit qu'ils y mettent quelque chose pour assurer que nous perdions du temps."

Prochain article Formule 1
Grosjean dénonce un "manque de respect" envers Haas

Previous article

Grosjean dénonce un "manque de respect" envers Haas

Next article

Photos - Les concepts 2021 de la F1 dans le détail

Photos - Les concepts 2021 de la F1 dans le détail
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Auteur Stuart Codling
Type d'article Actualités