Les nouveaux pneus Pirelli adoptés pour Silverstone

Testés en Autriche, les pneus arrière renforcés proposés par Pirelli ont été formellement adoptés pour le reste de la saison.

Les nouveaux pneus Pirelli adoptés pour Silverstone

C'est le feu vert qu'il manquait, et le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA l'a donné ce jeudi. Réuni à Monaco, il a ratifié l'introduction d'une nouvelle construction des pneus arrière en Formule 1 pour le reste de la saison. Les nouvelles enveloppes feront donc bel et bien leur apparition à Silverstone, lors du prochain Grand Prix de Grande-Bretagne. Cette validation ne faisait que peu de doute, d'autant que la FIA peut imposer un tel changement en cours d'année au motif de garantir une meilleure sécurité. 

Le week-end dernier, lors du Grand Prix d'Autriche, toutes les écuries ont eu la possibilité de tester un pneu arrière renforcé proposé par Pirelli. Le manufacturier unique de la F1 a proposé cette nouvelle construction, qui n'a aucune incidence sur les différents types de gomme, uniquement pour les pneus arrière après les inquiétudes nées des défaillances rencontrées par Aston Martin puis Red Bull à Bakou. 

Ce nouveau pneu a été décrit par la firme de Milan comme incorporant "des éléments qui ont été développés pour l'utilisation des prochains pneus 18 pouces en 2022", et garantissant "des niveaux d'intégrité encore plus grands dans les conditions extrêmes que peuvent générer les monoplaces actuelles"

Lire aussi :

Après les avoir testés en essais libres à Spielberg la semaine dernière, les pilotes ont tous émis un retour positif, selon lequel ces nouveaux pneus avaient peu ou pas d'incidence sur le comportement des monoplaces. Ils ont pu être utilisé avec une pression plus basse de 2 psi, alors que Pirelli et la FIA avaient justement rehaussé les pressions minimales dans la foulée des incidents du Grand Prix d'Azerbaïdjan. 

"Le feedback des pilotes a été positif", expliquait après les essais Mario Isola, responsable de la compétition chez Pirelli. "Certains ont trouvé un peu plus de motricité dans les premiers tours. Et certains ont commenté que le nouveau prototype était très, très similaire au C4 actuel. En fin de compte, c'était l'objectif, car nous savons tous que la nouvelle construction est plus robuste, que nous voulons l'introduire pour avoir une marge supplémentaire, mais nous ne voulions pas modifier le comportement et l'équilibre, ni demander aux équipes d'ajuster leurs réglages en adoptant la nouvelle construction. Cela a été confirmé en général."

Dès lors, rien ne se dressait devant l'introduction de ces nouveaux pneus, dont l'entrée en vigueur est désormais entérinée. 

partages
commentaires
Le plafond budgétaire, une forte pression sur les écuries

Article précédent

Le plafond budgétaire, une forte pression sur les écuries

Article suivant

Quand McLaren a dû "expliquer l'inexplicable" entre Alonso et Hamilton

Quand McLaren a dû "expliquer l'inexplicable" entre Alonso et Hamilton
Charger les commentaires