De nouveaux projets de carburants en vue pour Mercedes et Petronas

partages
commentaires
De nouveaux projets de carburants en vue pour Mercedes et Petronas
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Stuart Codling
19 août 2018 à 14:02

Mercedes et son fournisseur de lubrifiant et de carburant en Formule 1, Petronas, discutent de la façon dont ils pourraient travailler ensemble dans d'autres domaines des sport mécaniques en utilisant des carburants alternatifs.

Les deux entreprises travaillent ensemble en F1 depuis 2010, Petronas devenant de plus en plus impliqué sur le plan technologique depuis l'introduction des moteurs V6 turbo hybrides en 2014.

Mercedes va prendre part au championnat tout électrique de Formule E en 2019, dans le contexte d'une croissance importante des sports mécaniques électriques, alors que le Championnat du monde d'Endurance s'est engagé à la mise en place de voitures à hydrogène lors des 24 Heures du Mans dans le futur.

Lire aussi :

Le PDG de Petronas Lubricants International, Giuseppe D'Arrigo, a déclaré à Motorsport.com que sa firme et Mercedes, ainsi que d'autres, se penchaient ensemble sur des projets de carburants alternatifs. "Nous sommes enthousiasmés", a déclaré D'Arrigo le mois dernier lors du lancement de la recherche d'un nouvel ingénieur piste pour Mercedes F1 le mois dernier, conjointement avec l'équipe.

"Nous sommes actuellement en discussion avec Mercedes – et pas seulement Mercedes, parce que cela va au-delà du circuit – pour trouver un moyen de mieux représenter nos deux compagnies dans cet espace. Il y a différentes compétitions, différents espaces dans lesquelles il est possible d'opérer, et nous recherchons les solutions technologiques que nous pouvons fournir."

"Et [en se penchant] sur la façon dont nous pouvons être pertinents en termes d'énergie dans ces espaces et, également, en allant au-delà, dans l'utilisation de tous les jours. Nous discutons avec de nombreux fabricants d'équipements d'origine et nous opérons déjà avec eux pour les fluides de batteries et autres fluides fonctionnels qui dans les faits aident la technologie hybride, en particulier, à fonctionner, qu'il s'agisse de véhicules commerciaux, de véhicules de passagers ou de véhicules agricoles."

D'Arrigo d'affirmer qu'il ne serait pas réaliste de penser que de telles technologiques puissent devenir viables à court terme. Cependant, il indique que Petronas se prépare à investir des ressources significatives dans de nouveaux projets.

"Si vous regardez vers l'avenir, nous espérons trouver une meilleure manière de nous déplacer dans le futur. Une manière qui ne pollue pas et qui a un impact limité ou inexistant sur l'environnement. C'est quelque chose qui serait bon pour tout le monde et nous soutenons cette transition."

"Il y a aura une transition vers l'hybride, mais pour regarder plus loin vers l'avenir, dans le futur nous aurons potentiellement une solution de véhicule électrique qui offrira un moyen de se déplacer durable et sans impact. Cela va se produire et nous devons nous mettre au défi de trouver les meilleures solutions de transition pour y parvenir. Nous nous sommes engagés à consacrer 35% de notre budget à des projets de réduction des émissions au cours des prochaines années."

Prochain article Formule 1
Ticktum prend la tête de la F3 Europe

Previous article

Ticktum prend la tête de la F3 Europe

Next article

Kubica pilote à 70% avec la main gauche

Kubica pilote à 70% avec la main gauche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Shop Now
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités