Nouveaux teams F1 : vers une décision début septembre

Malgré le délai supplémentaire, Mohammed Ben Sulayem annonce qu'une décision devrait être prise en septembre quant à l'arrivée éventuelle de nouvelles écuries en Formule 1.

Kevin Magnussen, Haas VF-23, Daniel Ricciardo, AlphaTauri AT04, Valtteri Bottas, Alfa Romeo C43

En février dernier, la FIA a ouvert un appel à candidatures pour les écuries intéressées par le Championnat du monde de Formule 1. Plusieurs structures ont manifesté leur intérêt, principalement Andretti Autosport avec le soutien de General Motors via sa marque Cadillac, ainsi que Hitech GP, qui est déjà présent en formules de promotion.

Lire aussi :

La FIA est désormais en train d'éplucher les dossiers, alors même que ces projets n'ont pas été accueillis de manière enthousiaste dans le paddock. Les écuries ne meurent pas d'envie de partager les recettes de la Formule 1 avec une ou deux structures de plus, malgré un fonds anti-dilution de 200 M$ qui leur serait versé par les nouveaux venus et qui pourrait être porté à 600 M$ à l'occasion des prochains Accords Concorde en 2026. Même le championnat est sceptique quant à ce que de nouvelles équipes pourraient apporter à la discipline.

Il n'empêche que le processus suit son cours, avec selon Mohammed Ben Sulayem "trois ou quatre" candidatures "très sérieuses". Le président de la FIA ajoute dans cet entretien avec Motorsport-Total, publication sœur de Motorsport.com en Allemagne : "Nous ne sommes pas loin [d'une décision]. Quatre à six semaines, je dirais. Il faut faire les choses comme il faut. On parle d'un gros investissement de la part des gens. Il nous faut juste attendre les six prochaines semaines pour voir quel est le plan. Je ne doute pas que Formula One Management prendra la bonne décision. Ils savent ce qui est le mieux."

Mohammed ben Sulayem, président FIA

Mohammed ben Sulayem, président de la FIA

Parmi les critiques, un facteur majeur est un éventuel manque de place sur les circuits, alors que la Formule 1 n'a plus connu des grilles de 24 voitures depuis la saison 2012. Ben Sulayem est toutefois prompt à rappeler qu'une onzième écurie a été accueillie ces dernières semaines pour le tournage du film d'Apple sur la F1, et lorsqu'il lui est demandé si les circuits ont suffisamment de place, il répond : "Absolument. Qu'il y ait dix, onze ou douze [écuries], ils doivent s'y conformer. Notre commission circuits sera toujours là pour vérifier et passer tout le processus en revue."

"Et on ne peut pas avoir une réglementation qui convient à tout le monde. En fin de compte, si vous me parlez de l'unité de puissance [pour 2026], est-ce que tout le monde était content ? Non. Mais en fin de compte, c'est passé. Tout le monde a signé, et les nouvelles équipes se sont engagées en conséquence."

"Je ne peux pas enfreindre les règles. Je ne veux donner d'idées à personne, mais s'il y a une candidature et que nous avons suffisamment de place, nous devons l'envisager." Le Championnat du monde de Formule 1 est effectivement ouvert à un maximum de 12 équipes, comme y fait référence Ben Sulayem.

On ne peut d'ailleurs pas exclure le scénario selon lequel une ou deux équipes seraient acceptées par la FIA sans pouvoir s'engager dans le championnat en l'absence d'accord commercial avec Formula One Management et les écuries actuelles – scénario qui pourrait avoir des ramifications non négligeables. "Et si une des équipes candidates nous attaque en justice ? Elles peuvent, si nous leur disons non. Ça ne dépend pas de moi. Je ne fais qu'appliquer les règles", conclut Ben Sulayem.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Marko : "Pérez s'est réveillé de son rêve de titre mondial"
Article suivant Alpine a recruté une juriste pour éviter une autre affaire Piastri

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse