Nouvel aileron arrière pour Renault à Barcelone

partages
commentaires
Nouvel aileron arrière pour Renault à Barcelone
Par : Basile Davoine
10 mai 2017 à 08:31

Il s'agira de l'évolution principale introduite par le constructeur français lors du Grand Prix d'Espagne.

Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Neuvième à Bahreïn puis huitième à Sotchi, Nico Hülkenberg a permis à Renault d'entrer dans les points lors des deux derniers Grands Prix, confirmant les progrès de l'écurie française. Alors que le rythme en qualifications est un point fort pour la R.S.17, la concrétisation en course fait encore l'objet de beaucoup de travail. Le retour en Europe ce week-end, sur un circuit de Barcelone qui a été le théâtre des essais hivernaux, sera aussi un tournant important puisque toutes les équipes vont y apporter des évolutions plus ou moins conséquentes.

"Qu’il s’agisse du châssis ou du groupe propulseur, nous avons démontré de grands progrès sur le plan des performances et nous devons nous assurer que nous exploitons ces atouts en chaque occasion", prévient Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Côté châssis, nous sommes libres d’apporter des évolutions à chaque course. Pour le groupe propulseur, nous devons tenir compte des contraintes réglementaires ; pourtant, la performance de l'unité de puissance continuera à progresser au fil de la saison."

Renault avait déjà introduit des évolutions sur sa monoplace en Russie il y a deux semaines, et elles se sont avérées efficaces. De quoi capitaliser pour continuer le développement, qui prévoit l'utilisation d'un nouvel aileron arrière ce week-end.

"Les améliorations utilisées à Sotchi ont fonctionné comme prévu", se félicite Nick Chester, directeur technique châssis. "Nous avons effectué un pas en avant sur le rythme de course tout en maintenant celui des qualifications. Il y a encore du travail à accomplir dans ce domaine, mais nous sommes sur la bonne voie. Nous nous battons au cœur du peloton. C’est ce que nous souhaitions, mais la bataille est très serrée et il nous faut saisir le moindre avantage sur la voiture et son exploitation."

"Nous avons de nouveaux déflecteurs et un aileron arrière amélioré. Nous devons continuer d’ajouter de la performance à la R.S.17, car tous les autres s’acharnent à faire de même. Nous avons commencé la saison sur une note positive. À nous de maintenir et d’amplifier cette dynamique."

Vendredi matin, le pilote de réserve Sergey Sirotkin aura de nouveau l'occasion de piloter la R.S.17, avec l'espoir de ne pas être affecté par un problème de fiabilité comme ce fut le cas à Sotchi. Il prendra cette fois le baquet de Jolyon Palmer en EL1, avant de le rendre au Britannique pour la suite du week-end.

Prochain article Formule 1
La F1 prévoit des nouveautés pour les fans à partir du GP d'Espagne

Previous article

La F1 prévoit des nouveautés pour les fans à partir du GP d'Espagne

Next article

Renault en train de regagner sa "confiance"

Renault en train de regagner sa "confiance"