Nouvelle Parabolica : Une initiative de la FIA et des pilotes

Vendredi matin, les pilotes du plateau découvriront une nouvelle Curva Parabolica à l'occasion des premiers essais libres du Grand Prix d'Italie

Vendredi matin, les pilotes du plateau découvriront une nouvelle Curva Parabolica à l'occasion des premiers essais libres du Grand Prix d'Italie. Non sans faire polémique, l'un des virages les plus mythiques de la saison a été récemment réaménagé. Les graviers qui jouxtaient directement la piste ont été remplacés par une large zone de dégagement en bitume, comme cela se voit de plus en plus sur les tracés modernes.

Si des voix se sont élevées contre ces modifications, Charlie Whiting les a défendues. Le directeur de course de la FIA martèle que la sécurité est une priorité qui ne peut pas être reléguée au second plan. Il a également laissé entendre que ces changements avaient également été demandés par les pilotes eux-mêmes.

"Environ 35% des graviers ont été remplacé", a précisé Whiting. "Cela a été demandé pour des raisons de sécurité par la FIA et les pilotes, tout comme cela a été fait sur presque chaque autre circuit de F1."

"Bien sûr, nous savons que ce n'est pas aussi pénalisant pour un pilote qui quitte la piste, mais c'est le prix à payer pour améliorer davantage la sécurité : un prix que les pilotes et moi-même croyons être bon de payer."

Romain Grosjean a notamment été de ceux qui soutiennent également ce nouvel aménagement.

Le pilote franco-suisse s'en est expliqué en préambule du Grand Prix d'Italie

, qui se disputera ce week-end.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Type d'article Actualités