Nouvelle réorganisation chez Ferrari, Binotto quitte le pitwall

Plus de directeur d'équipe sur le muret des stands : telle est la nouvelle organisation de la Scuderia Ferrari.

Nouvelle réorganisation chez Ferrari, Binotto quitte le pitwall

Ferrari a conclu la réorganisation de son équipe au circuit : à compter de ce jour, Mattia Binotto n'assistera plus aux séances depuis le muret des stands et restera dans le garage, en raison du nouvel organigramme.

Ne nous méprenons pas, il n'y a pas de révolution, ni de recrue. Cependant, le directeur d'équipe a assigné de nouvelles tâches aux autres pontes de l'écurie. Laurent Mekies devient effectivement directeur de la compétition, tandis qu'Iñaki Rueda endosse le rôle de directeur sportif en restant directeur de la stratégie. Quant au poste de stratège, il est confié à Ravin Jain, qui a rejoint la Scuderia à temps plein en 2016 après des stages estivaux chez Caterham (2013), avec Williams (2014) et à Maranello (2015).

"Il s'agit d'un très jeune ingénieur, qui a été sélectionné via la Ferrari Engineering Academy", déclare un porte-parole de la Scuderia à Motorsport.com au sujet de Jain. "D'une certaine manière, c'est donc parallèle à la carrière qu'a eue Charles [Leclerc] dans la Driver Academy. Nous sommes contents de pouvoir montrer que le personnel peut progresser au sein de l'équipe et prendre de plus en plus de responsabilités. On peut avoir une opportunité sans devoir venir de différentes équipes, etc."

Février 2021 :

"Quand nous avons lancé la nouvelle structure en février, nous avons dit que Laurent allait prendre le rôle de directeur de la compétition, et qu'Iñaki Rueda allait prendre celui de directeur sportif, tout en restant directeur de la stratégie. Pendant la première partie de saison, nous avons donc mené un processus où Iñaki a pris cette responsabilité pas à pas dans l'ombre de Laurent. Ce processus a désormais atteint un stade où il est totalement responsable de ça. Et en tant que directeur de la compétition, Laurent supervise tout ce qui se passe côté piste."

La Scuderia s'organise donc selon ce qu'avait prévu Binotto en février : les fonctions et les rôles des dirigeants évoluent, mais l'ensemble ne change pas fondamentalement. Ferrari déplace ses hommes et leur donne de plus grandes responsabilités, mais ce lifting ne change pas les valeurs sûres.

Ancien directeur technique Ferrari, Binotto avait prévu de manquer quelques Grands Prix cette saison afin de suivre de plus près le développement de la monoplace à effet de sol qui aura pour tâche l'an prochain de mener les rouges à leur premier titre mondial depuis celui des constructeurs en 2008, avec l'arrivée de la nouvelle réglementation technique.

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
EL3 - Pierre Gasly crée la surprise !
Article précédent

EL3 - Pierre Gasly crée la surprise !

Article suivant

Bottas refuse d'être un "loser" dans la course au titre

Bottas refuse d'être un "loser" dans la course au titre
Charger les commentaires