Novembre 2014 : Les points doublés deviennent une obsession

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer

En cette période des fêtes de fin d’année, ToileF1 vous propose de vous replonger une dernière fois dans l’année 2014 qui va se refermer. A travers des faits marquants, des articles qui figurent au rang de ceux les plus lus, ou encore via certaines anecdotes, revivez les événements qui ont jalonné l’année F1 et sport automobile.

S'il est bien un sujet qui a tenu lieu de fil rouge en 2014, il s'agit de la décision de doubler les points lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi. Décriée et qualifiée d'injustice par les uns, acceptée comme un piment nécessaire au spectacle par les autres, elle a surtout donné quelques cheveux blancs à Mercedes en fin de saison.

Pendant de longues semaines, Toto Wolff ne cachait pas sa crainte de voir le titre pouvoir se jouer à cause - ou grâce - à cette règle. Malheureusement pour le directeur de l'écurie allemande, c'est bien ce possible scénario qui se présentait entre Lewis Hamilton, solide leader du championnat, et Nico Rosberg, toujours "titrable" avec plusieurs scénarios à la veille du rendez-vous d'Abu Dhabi. Cette nouvelle règle présentait également le risque d'éclipser les résultats d'ensemble d'une saison.

"Je n’ai pas peur, mais je crois que la dernière course avec les points doublés a la capacité de faire oublier le reste de la saison", regrettait Wolff début novembre. "Nous savons pourquoi ces points doublés sont arrivés, et cela a du sens dans le monde pour que ce soit spectaculaire pour l’audience, les fans et les spectateurs. Mais maintenant, nous sommes dans une situation où ça pourrait changer l’issue."

L'Autrichien avait surtout bien du mal à cacher une certaine hantise quant aux conséquences éventuelles.

"On pourrait dire que les règles sont les règles, et nous savons quelles sont les règles", reconnaissait-il. "Si vous perdez parce que vous n’avez pas assez de points, cela entre dans les livres d’histoire, que vous ayez gagné ou perdu. C’est une question de fait. Si vous imaginez un scénario où le championnat est renversé par un abandon, par exemple, un problème technique, cela jetterait évidemment une grosse ombre sur le championnat."

"J’ai vraiment beaucoup d’espoir pour voir un combat entre eux deux lors de la dernière course, ils vont tout donner, et j’espère que les points doublés ne feront pas une différence."

Ce voeu fut finalement exaucé, la victoire de Hamilton à Abu Dhabi confirmant son sacre attendu alors que Rosberg était en proie à des problèmes mécaniques. Mais la tension et les discussions générées par le nouveau barème de points auront eu raison de sa courte durée de vie.

Un an après

la touche d'humour remarquée de Lotus

au sujet de la nouvelle mesure, celle-ci a finalement disparu pour 2015. Son instigateur, Bernie Ecclestone, n'aura tout de même pas manqué de faire savoir que, selon lui,

La généralisation des points doublés avait été bloquée par de "fichus idiots"

.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Toto Wolff , Bernie Ecclestone
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités