Vers une obligation vaccinale pour le personnel F1 en 2022

Pour la saison 2022, la Formule 1 devrait rendre obligatoire la vaccination contre le coronavirus pour tous les membres du paddock.

Vers une obligation vaccinale pour le personnel F1 en 2022

Alors que la Formule 1 a réussi à organiser deux saisons en pleine pandémie de COVID-19 tout en accueillant de nouveau du public dans les tribunes et les paddocks, des inquiétudes émergent concernant la propagation du variant Omicron. Ainsi, le Grand Prix d'Australie 2022 sera un casse-tête sur le plan logistique en raison des exigences strictes de quarantaine. De plus, la F1 devra veiller à ce que toute épidémie potentielle soit maîtrisée.

Aujourd'hui, un certain nombre de gouvernements commencent à faire pression pour rendre la vaccination obligatoire, et cette proposition s'étend également dans le monde de la F1. Lors du Grand Prix d'Abu Dhabi, finale de la saison 2021, Bruno Famin a indiqué que le championnat envisageait de rendre obligatoire la vaccination de tous les membres du paddock.

"Il est un peu trop tôt pour [parler de] l'année prochaine car il y a trois semaines, nous pensions tous que la pandémie était presque terminée et que 2022 serait un retour à la normale", a confié le directeur des opérations de la FIA et responsable du protocole COVID à Motorsport.com. "Mais malheureusement, avec ce nouveau variant que nous avons en Europe, les cas augmentent beaucoup et les hôpitaux sont de nouveau pleins."

"Des centaines de milliers de personnes sont contaminées chaque jour en Europe et nous devons être très prudents. Nous savons que dans certains lieux, dans certains pays, lors de certains événements, la vaccination obligatoire progresse. C'est quelque chose que nous pourrions envisager mais, pour l'instant, rien n'a encore été décidé."

Toutefois, Stefano Domenicali a laissé entendre que l'idée avait fait son chemin jusqu'au Conseil Mondial du Sport Automobile. Ainsi, la FIA aurait approuvé l'obligation vaccinale à partir de l'an prochain.

"Il y a beaucoup de sujets à évoquer avec les équipes", a indiqué le PDG de la F1 à Motorsport.com. "Nous aurons le problème du COVID à gérer à nouveau l'année prochaine et ce ne sera pas facile. En deux ans de pandémie, nous avons vécu des saisons super intenses."

"Avoir terminé une saison à 22 courses nous rend prudemment optimistes pour ce que devrait être le début de la saison 2022, où hélas le COVID pourrait encore être présent. Mais ce n'est pas un hasard si l'une des dernières choses approuvées lors du dernier Conseil mondial de la FIA, par précaution, est de faire vacciner tout le personnel de la F1 dans le paddock."

La F1 a été l'une des premières disciplines sportives à faire campagne pour la vaccination, un message vidéo mettant en scène les pilotes ayant été joué lors du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Lire aussi :

Propos recueillis par Franco Nugnes et Alex Kalinauckas

partages
commentaires
La brutale réalité des mécaniciens face au calendrier F1
Article précédent

La brutale réalité des mécaniciens face au calendrier F1

Article suivant

Sulayem va "dédier autant de temps que nécessaire" à la F1

Sulayem va "dédier autant de temps que nécessaire" à la F1
Charger les commentaires