Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course en cours . . .
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Ocon sans freins avant : "C'était assez flippant"

partages
commentaires
Ocon sans freins avant : "C'était assez flippant"
Par :
28 juil. 2018 à 16:11

Éliminé dès la Q1 à Budapest, le pilote Force India a été trahi par sa mécanique dès le début de la séance de qualifications.

Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India F1
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India parcourt la piste à pied
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11, devant Marcus Ericsson, Sauber C37

Certains y verront un symbole, d'autres un simple concours de circonstances : au lendemain de son placement sous administration judiciaire, Force India a vu ses deux monoplaces être éliminés dès la Q1 à Budapest.

Sur un tracé tortueux qui convenait déjà peu à la VJM11 depuis le début du week-end, Sergio Pérez et Esteban Ocon n'ont pas pu tirer leur épingle du jeu et ont payé le prix d'une séance rendue folle par la pluie. De part et d'autre du garage, rien n'a semblé fonctionné correctement.

Lire aussi :

Esteban Ocon peut en témoigner, puisqu'une défaillance de ses freins avant lui a compliqué la tâche dès les premières minutes des qualifications. Et ce problème n'a pas pu être réglé, le condamnant à la 18e place sur la grille de départ.

"Je n'ai pas perdu une occasion à cause de la performance ou de la pluie, j’ai perdu les freins dès le premier tour !" raconte le pilote français au micro de Canal+. "Je n'avais que les freins arrière, on a réussi l’exploit de ne pas être dernier, c’était assez flippant. Je partais 15e à Hockenheim et j’ai fait 8e, alors s’il pleut demain on pourra encore remonter dans les points. Je vais faire la danse de la pluie."

"J'ai perdu les freins avant, je n'avais que les freins arrière qui fonctionnaient, les freins avant juste un peu", détaille Ocon un peu plus tard. "Ils ont défailli lors de l'arrêt au stand, la pédale était longue. Nous avons fait ce que nous pouvions, je ne pouvais pas tirer le maximum de la voiture, et son maximum était bien mieux que ça."

À la lecture des prévisions pour dimanche, la danse de la pluie évoquée par le Français ne suffira probablement pas. Quant à son coéquipier Sergio Pérez, il s'élancera depuis la dernière ligne sur la grille, avec derrière lui le seul Sergey Sirotkin. Un scénario inhabituel pour le Mexicain.

"C'était très difficile", commente-t-il. "Nous nous attendions à davantage de pluie vers la fin, et nous avons trop attaqué avec les mauvais pneus. Espérons des conditions difficiles demain, nous ne nous attendons pas à cette pluie."

Article suivant
Ricciardo, 12e : "Plus de la malchance qu'autre chose"

Article précédent

Ricciardo, 12e : "Plus de la malchance qu'autre chose"

Article suivant

Alonso exaspéré par la diffusion de ses communications radio

Alonso exaspéré par la diffusion de ses communications radio
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Qualifications
Pilotes Esteban Ocon , Sergio Pérez Boutique
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine