Ocon : "On a du pain sur la planche"

partages
commentaires
Ocon :
Par : Benjamin Vinel
24 mars 2018 à 10:08

Douche froide pour Force India à Melbourne. Sergio Pérez 13e, Esteban Ocon 15e : c'est le pire résultat de l'écurie indienne depuis le Grand Prix de Bahreïn 2017, où elle avait placé ses monoplaces aux 14e et 18e rangs.

Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes
Esteban Ocon, Force India F1
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes
Esteban Ocon, Force India F1
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes
Sergio Perez, Force India
Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes

On savait, suite aux essais hivernaux, qu'il allait être difficile pour Force India de se maintenir à la quatrième place de la hiérarchie chez les constructeurs, mais on ne s'attendait pas forcément à ces performances en demi-teinte. Déjà 13e et 15e en Q1, Pérez et Ocon se sont qualifiés de justesse pour la phase suivante – avec 0"029 d'avance sur l'élimination pour le Français ! – avant d'échouer aux mêmes places par la suite.

La pilule est particulièrement difficile à avaler pour Esteban Ocon, qui n'est pas parvenu à améliorer en Q2. "Une séance difficile, c’est clair", déclare-t-il au micro de Canal+. "Une Q1 sans problème, mais en Q2, j’ai dû finir le tour avec des problèmes de blocage. On va voir ce qui n’a pas été et essayer d’améliorer ça pour demain. On doit encore un peu travailler sur la voiture pour être performants. Il nous manque de la performance globale, il nous manque un peu de charge par rapport aux autres. On avait un peu peur que ça arrive, eh bien ça arrive. Il va falloir continuer d’amener des pièces sur la voiture."

Il est vrai que la tâche de Force India n'a pas été facilitée par l'arrivée de nombreuses nouvelles pièces sur la VJM11 pour ce qui constitue véritablement sa monoplace de 2018.

"Nous avions du pain sur la planche ce week-end pour essayer de comprendre les nouvelles évolutions, et manquer de roulage sur le sec en EL3 n'a pas aidé", ajoute Ocon. "Le rythme de course sera meilleur demain et je pense que nous pouvons viser les points. C'est une de ces courses où franchir le drapeau à damier donne une chance de faire un bon résultat. Demain est un autre jour, nous allons continuer à nous battre et voir ce que nous pouvons accomplir."

Pérez : "C'est demain que ça compte"

Au moins Sergio Pérez peut-il se satisfaire d'avoir battu son coéquipier lors de ces deux phases des qualifications.

"C'est décevant de ne pas être en Q3, mais notre performance était très bonne, en réalité", estime le Mexicain. "Nous avons bien fait fonctionner les pneus et j'ai fait un très bon tour, mais je pense que le résultat final reflète notre situation actuelle. Nous pensions avoir une chance de passer en Q3, mais c'est demain que ça compte."

"Je pense que certaines choses pourraient jouer en notre faveur, car notre rythme de course a l'air meilleur que le rythme que nous avons montré aujourd'hui. Il y a une zone DRS supplémentaire, qui crée davantage d'opportunités, et c'est une course où nous voyons souvent la voiture de sécurité", conclut-il.

Prochain article Formule 1
Mercedes confirme une pénalité inévitable pour Bottas

Previous article

Mercedes confirme une pénalité inévitable pour Bottas

Next article

Ricciardo : Mercedes a mis "un coup de poing" à tout le monde

Ricciardo : Mercedes a mis "un coup de poing" à tout le monde

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions