Force India vise la place de "Best of the rest" à l'arrivée

partages
commentaires
Force India vise la place de "Best of the rest" à l'arrivée
Par :
9 juin 2018 à 19:41

Le GP du Canada semble être une occasion pour Force India de s'affirmer devant Renault et McLaren, à qui l'équipe a besoin de reprendre des points pour se rapprocher mathématiquement au classement général.

Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Sergio Perez, Force India VJM11
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18.
Pierre Gasly, Toro Rosso STR13.
Esteban Ocon, Force India VJM11.
Esteban Ocon, Force India VJM11.
Sergio Perez, Force India et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1
Sergio Perez, Force India VJM11

Avec la huitième position au terme des qualifications du Grand Prix du Canada, Esteban Ocon avait de quoi se réjouir, n'ayant laissé devant lui que la Renault de Nico Hülkenberg dans la catégorie des pilotes ne disposant pas d'une monoplace capable de jouer la victoire en 2018.

L'équipe Force India a fait passer ses deux pilotes en Q3, synonyme de top 10, mais c'est bien le Français qui a pris le meilleur sur son équipier, qui s'est de son côté classé en dixième position.

"Vraiment satisfait", savourait pour Canal+ le porteur du #31, auteur d'une belle sixième position lors du dernier Grand Prix en date, à Monaco. "Les Renault étaient rapides, ça fait chier un peu ! Non je rigole, mais elles ont fait un beau 'step'. Nous aussi, on a bien progressé depuis les essais. Il manquait un petit dixième. Mais je suis content de notre performance. Il y a un bon coup à jouer demain, on va faire ce qu’on peut en course."

Celui qui espère pouvoir convaincre Mercedes de sa valeur, pour éventuellement briguer le baquet de Valtteri Bottas (P2 sur la grille) dans l'équipe d'usine de la firme à l'étoile, savoure en tout cas le fait d'être venu une fois de plus à bout de sa référence au sein du team, Sergio Pérez (140 Grands Prix au compteur). Le Mexicain conserve l'avantage mathématique, ayant jusqu'à présent inscrit deux tiers des points de Force India en 2018. Le Normand explique sa progression continue d'une seule manière.

"Le travail ! En fin de saison dernière, j’avais progressé. J'ai continué pendant l’hiver et aujourd’hui j’arrive à être devant lui. C’est un point qui me chagrinait un petit peu, donc je suis content. S’il ne se passe rien devant, c’est septième. Plein de choses vont se passer en course mais il faudra être vigilant, notamment avec la dégradation des pneus."

Un Pérez qui, à l'évidence, fait un retour plus modéré sur sa propre performance du jour. "Je ne suis pas particulièrement content", avoue celui-ci au micro de Sky Sport F1. "Nous nous sommes concentrés sur demain : nous savions que ça allait être délicat aujourd'hui. Espérons que nos réglages nous bénéficieront demain. Je pense que nous pouvons être compétitifs en course. Nous allons nous battre avec les Renault mais aussi ceux derrière nous, qui auront des composés pneumatiques différents. Espérons réaliser une course solide."

Même son de cloche pour Ocon, qui attend désormais une poignée de points à l'issue de la course, afin de permettre au team de laisser plus nettement Toro Rosso et Haas derrière au classement et d'aller réduire l'écart avec Renault et McLaren. "Le samedi, nous sommes rapides en qualifications, ces derniers temps. En course, il y eu d'autres choses hors de mon contrôle, mais à part ça, c'est une bonne saison."

C'est à 20h10 heure française que sera donné le départ du Grand Prix du Canada 2018.

Article suivant
Gasly contraint de revenir à l'ancien moteur Honda

Article précédent

Gasly contraint de revenir à l'ancien moteur Honda

Article suivant

En deuxième ligne à Montréal, Hamilton plaide coupable

En deuxième ligne à Montréal, Hamilton plaide coupable
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu