Ocon arrache un point à Sainz après "une course très dure"

La récompense est maigre, mais a le mérite d'exister. Auteur d'une course pugnace, Esteban Ocon a ouvert le compteur de Force India à Bahreïn en terminant au dixième rang, après avoir bataillé 57 tours durant.

Qualifié huitième sur la grille de départ, Esteban Ocon a fait ce qu'il a pu avec une monoplace encore rétive, vraisemblablement loin du potentiel qui peut être le sien. La stratégie mise en place par l'écurie indienne a payé pendant l'essentiel du Grand Prix, mais le Français s'est retrouvé hors de la zone des points en fin de premier relais. Il a finalement réussi à prendre l'ascendant sur Carlos Sainz à deux tours de l'arrivée pour accrocher un point qui, s'il est peu significatif sur le plan comptable, vient concrétiser les progrès de l'écurie depuis Melbourne.

Dans le cockpit, le Français n'a pas amusé la galerie, et il reconnaît avoir livré une bataille de tous les instants à chaque tour. "C'était une course très dure, et je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de reprendre ma respiration", commente-t-il. "J'étais toujours à l'attaque, toujours en bagarre, toujours en chasse. Nous sommes dans la bagarre du milieu de peloton et c'était une belle récompense de dépasser Carlos [Sainz] à deux tours de la fin pour marquer le dernier point."

"Je suis un peu déçu de ne pas avoir tiré plus de cette course, particulièrement en partant de la huitième place, mais nous avons fait du mieux que nous pouvions dans ces circonstances. Le plus positif à retirer de ce week-end, ce sont les progrès que nous avons faits par rapport à Melbourne. Nous devons continuer à travailler dans la même direction pour trouver davantage de performance en Chine la semaine prochaine."

Pérez a tout perdu au départ

La course des Roses s'est rapidement résumée à tout miser sur la monoplace du Français car son coéquipier Sergio Pérez a perdu des plumes au départ dans un contact survenu avec Brendon Hartley.

"J'ai le sentiment d'une occasion manquée, car ma course s'est terminée au premier tour", regrette le Mexicain. "Nous savions à quel point c'était important de rester à l'écart des ennuis, mais il n'y avait rien que je puisse faire pour éviter ce qui s'est passé. J'ai pris un bon départ, mais Brendon [Hartley] a perdu le contrôle de sa voiture et m'est rentré dedans. Malgré ça, j'ai presque terminé dans les points, mais il n'y avait aucune chance d'y parvenir."

Pérez pourra peut-être éviter les regrets suite à la pénalité reçue après une mésentente avec le même Hartley lors du tour de formation. Initialement 12e sous le drapeau à damier, il a été repoussé au 16e rang après avoir été sanctionné de 30 secondes.

"Nous pouvons garder les points positifs : c'était une course amusante, avec beaucoup de bagarre, et nous faisons des progrès avec la voiture", conclut-il. "J'espère pouvoir continuer ce bon travail et être plus rapide en Chine, où nous espérons tirer davantage de performance de notre package."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Sous-évènement Course
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Sergio Pérez , Esteban Ocon
Équipes Force India
Type d'article Réactions
Tags sakhir