Ocon "super content" de sa septième place à Sotchi

partages
commentaires
Ocon
Par : Basile Davoine
30 avr. 2017 à 14:40

Le Français a terminé pour la quatrième fois consécutive dans les points cette saison.

Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10

Abonné à la dixième place depuis le début de la saison, Esteban Ocon commençait à vivre une frustration légitime. La voici oubliée au terme d'un Grand Prix de Russie qu'il a parfaitement su gérer, dans le sillage de son coéquipier Sergio Pérez.

Présent en Q3 pour la première fois de sa carrière en qualifications, le Français a su profiter de cette bonne position de départ, et des événements de course. Promis à la huitième place, il a même glané deux points de plus en bénéficiant de l'arrêt au stand supplémentaire de Felipe Massa, victime d'une crevaison lente. 

Avec six points de plus au compteur, une nouvelle arrivée dans le top 10, et un début de carrière qui ne compte toujours pas le moindre abandon, Ocon peut dresser un bilan extrêmement positif, même si le perfectionnisme du jeune homme n'est jamais très loin.

"Week-end parfait ? Non, mais un bon week-end", résume-t-il avant de confier un réel bonheur suite à cette performance. "Je suis super content de cette septième place, c’était le mieux à faire aujourd’hui, on ne pouvait pas vraiment mieux faire."

Après s'être fait une frayeur dans les premiers hectomètres, Ocon a rapidement retrouvé la place qui était la sienne dans le peloton, pour conclure une course où la pression aura été permanente. À l'image de celle mise par un Nico Hülkenberg qui disposait de pneus en meilleur état dans les derniers tours.

"Je n’ai pas pris du tout un bon départ", raconte Ocon "Sur la première impulsion j’ai perdu des places. J’ai réussi à en regagner dans le premier tour, ce qui était bien. Il y a eu trois virages pour en regagner donc j’ai eu de la chance, car c’est difficile de doubler en course. Après, l’équipe a fait du super boulot avec les arrêts au stand, la voiture marchait super bien. C’était chaud avec la Renault de Hülkenberg à la fin, il revenait beaucoup car il avait des pneus plus frais. Une course pas sans pression, mais content du résultat."

Prochain article Formule 1
Hamilton : Mon Grand Prix le plus dur depuis Bakou 2016

Previous article

Hamilton : Mon Grand Prix le plus dur depuis Bakou 2016

Next article

Massa : Vettel "aime bien se plaindre !"

Massa : Vettel "aime bien se plaindre !"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Course
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions