Ocon - "Vous serez surpris" par l'évolution du moteur Renault

Suite aux essais effectués mardi, Esteban Ocon, troisième pilote de Renault, affirme que les gens seront "surpris" par les progrès effectués sur le nouveau moteur du constructeur français.

Ocon - "Vous serez surpris" par l'évolution du moteur Renault
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team
Esteban Ocon, pilote de réserve, Renault Sport F1 Team

Esteban Ocon était au volant de la Renault mardi et a fait débuter le V6 révisé et amélioré. Sans rencontrer de véritables ennuis techniques, il a bouclé 105 tours du circuit de Barcelone. Daniel Ricciardo a lui aussi testé l'unité de puissance évoluée dans sa Red Bull et s’est dit être impressionné par les progrès effectués.

"Vous serez surpris", a dit Ocon au sujet des améliorations apportées. "Le moteur est très bon. Vraiment bon. Je peux assurer qu’il est nettement supérieur

Interrogé par Motorsport.com pour savoir si la différence était suffisamment importante pour qu’elle se ressente dans le cockpit, Ocon répond : "Oui, on peut le ressentir, un peu. Je n’ai piloté l’ancienne version que durant quelques tours lors des EL1 en Espagne, mais oui, j’ai pu noter une différence."

"Évidemment, on ne pousse jamais le moteur à 100% durant des essais. Mais la fiabilité est bonne. Nous n’avons rencontré aucun problème. Nous avons parcouru 105 tours, ce qui représente un excellent début."

Une journée avec Mercedes

Ce mercredi, Ocon aura l’occasion de piloter la meilleure voiture du plateau, la Mercedes W07. Il admet que l’idée de piloter la Flèche d’argent le comble de bonheur.

"J’ai beaucoup à apprendre d’une écurie qui mène le Championnat du monde des pilotes et des constructeurs. Ce sera très instructif pour moi", explique-t-il.

"J’aurai les yeux grands ouverts et j’absorberai toute l’information possible. C’est une chance énorme pour moi. Il faut se souvenir qu’ici chez Renault, ils ont remporté des titres et des courses il n’y a pas si longtemps de cela. Les deux équipes sont formidables. J’apprend beaucoup et j’adore l’expérience."

Ocon devait piloter pour Mercedes ce mercredi, mais l’équipe a procédé à un changement de dernière minute. C’est Pascal Wehrlein qui pilote aujourd’hui, car l’équipe allemande souhaitait disposer d’un pilote ayant de l’expérience en course afin d’effectuer du travail spécifique lors des tests. 

partages
commentaires
Lynn n'était pas autorisé à attaquer avec le "package 2017"

Article précédent

Lynn n'était pas autorisé à attaquer avec le "package 2017"

Article suivant

Rosberg - L'accrochage avec Hamilton appartient au passé

Rosberg - L'accrochage avec Hamilton appartient au passé
Charger les commentaires