Officiel - Honda rejoint Toro Rosso pour 2018

partages
commentaires
Officiel - Honda rejoint Toro Rosso pour 2018
Par : Fabien Gaillard
15 sept. 2017 à 10:41

Toro Rosso va connaître son troisième moteur en trois saisons l'an prochain avec l'arrivée de Honda comme fournisseur d'unités de puissance.

Des mécaniciens McLaren et la McLaren MCL32 dans la ligne des stands
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Une Scuderia Toro Rosso STR12 dans le garage
Une McLaren MCL32 dans le garage
Des mécaniciens Scuderia Toro Rosso avec la STR12
Sean Gelael, Scuderia Toro Rosso STR12

Dans le cadre des négociations multipartites, Toro Rosso devait laisser filer sa motorisation Renault, au profit de McLaren, et recueillir un moteur Honda à partir de la saison prochaine. L'annonce de ce nouveau partenariat vient donc d'être faite, avec un accord pluriannuel. 

Pour Honda, il s'agira de progresser à la fois en termes de fiabilité et de performance dans un environnement sans doute moins exposé que celui de McLaren mais aussi d'offrir à Red Bull Racing une solution pour l'après-Renault, avec l'ambition de pouvoir faire à l'avenir ce qui n'a pas pu être réalisé du côté de Woking.

"Toute notre équipe est impatiente de travailler avec Honda", se réjouit le directeur Franz Tost. "Depuis que son fondateur Soichiro Honda a engagé ses motos en course, les sports mécaniques ont joué un rôle crucial dans la philosophie de cette compagnie. C'est un challenge très enthousiasmant et j'espère que les deux parties vont beaucoup y gagner au fil de notre développement mutuel."

"Honda a une longue Histoire en Formule 1, depuis sa première arrivée dans la discipline en 1964 en tant que constructeur, et les moteurs Honda ont remporté cinq championnats du monde des pilotes et six chez les constructeurs. Cet héritage, avec la pleine confiance que nous accordons à la capacité de Honda à réussir, me fait croire avec force que notre avenir ensemble sera prospère", assure Franz Tost.

Pour Toro Rosso, qui va aussi perdre Carlos Sainz, les notions de junior team et d'écurie laboratoire vont fusionner, au moins en 2018, avec très certainement une manne financière importante en provenance du Japon.

STR va connaître son quatrième motoriste après Cosworth, Ferrari et donc Renault, avec qui l'écurie venait juste de renouer, début 2017.

Prochain article Formule 1
EL1 - Alonso : "On pourrait être P1" ! En attendant, c'est Ricciardo

Previous article

EL1 - Alonso : "On pourrait être P1" ! En attendant, c'est Ricciardo

Next article

Comment Red Bull s'inspire de Ferrari pour briller à Singapour

Comment Red Bull s'inspire de Ferrari pour briller à Singapour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Shop Now
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités