Officiel : La F2007 jug?e ill?gale par la FIA

La nouvelle est tombée ce matin par un communiqué de la FIA : les F2007 sont illégales !Après plusieurs jours d'investigations menées discrètement sur les monoplaces ayant participé au Grand Prix d'Australie, les commissaires techniques de la FIA...

La nouvelle est tombée ce matin par un communiqué de la FIA : les F2007 sont illégales !

Après plusieurs jours d'investigations menées discrètement sur les monoplaces ayant participé au Grand Prix d'Australie, les commissaires techniques de la FIA ont jugés le fond plat de la F2007 déformable et donc en contradiction avec le règlement technique officiel.

Au début de la semaine, le responsable technique de la FIA Charlie Whiting, avait pourtant laissé paraître que l'élément en question était conforme au règlement. En parallèle celui-ci avait toutefois ordonné des inspections plus poussées afin de ne pas laisser planer le doute.

La Scuderia est donc lourdement sanctionnée, puisque la FIA a décidé non seulement de lui retirer les points remportés en Australie, mais aussi de la pénaliser de trois Grand Prix, comme BAR il y a quelques années.

Ferrari bénificie donc de quelques semaines pour changer son fond plat, mais on peut déjà dire que ses ambitions de titre sont à revoir à la baisse, car McLaren compte bien faire le plus grand break possible durant les deux mois à venir.

Cela enlève au moins un doute : aucune écurie ne sera donc avantagée et on peut ainsi s'attendre à une saison bien plus serrée que ce que l'on a pu voir à Melbourne, avec la domination écrasante de Kimi Raïkkönen et la formidable remontée de Felipe Massa.

La Scuderia Ferrari ne compte cependant pas en rester là, et un appel devrait être envoyé très rapidement à la fédération internationale. Les commissaires de course ayant jugé la voiture légale avant le Grand Prix d'Australie, les hommes de Jean Todt trouvent injuste qu'une sanction intervienne alors que tout avait été accepté.

Un porte parole de l'écurie italienne s'étonne également de cette condamnation et aimerait savoir pourquoi BMW, qui était impliquée dans l'affaire, échapperait à de telles sanctions. Selon lui la FIA n'aurait qu'un objectif : resserrer les écarts entre les concurrents.

Depuis toujours les observateurs considèrent que la fédération internationale ne prend jamais de décision qui va à l'encontre de Ferrari, c'est pourtant ce qu'il se passe aujourd'hui.

Si l'appel de l'équipe italienne était refusé, nous ne reverrions pas Massa et Räikkönen en piste avant le Grand Prix de Monaco. Ce serait la première fois depuis la création du championnat du monde de F1 que Ferrari ne serait pas au départ d'une course.

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce dossier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa , Jean Todt
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités