Officiel - Marussia manquera Austin; le staff pour l'heure maintenu

Comme cela avait été lâché par Bernie Ecclestone, Marussia ne sera pas au départ du Grand Prix des Etats-Unis, ce weekend, à Austin

Comme cela avait été lâché par Bernie Ecclestone, Marussia ne sera pas au départ du Grand Prix des Etats-Unis, ce weekend, à Austin.

Le team a été placé sous administration judiciaire, tout comme l'équipe Caterham, qui lutte elle aussi pour sa survie à court terme.

Sur le Grand Prix de Russie, Marussia n'avait aligné qu'une unique auto dans des circonstances difficiles, après l'accident de Jules Bianchi sur le tracé de Suzuka, une semaine plus tôt. Mais le team connait des difficultés financières depuis bien longtemps, et dispose d'importantes dettes, que l'administrateur a désormais pour but de combler tout en assurant un avenir au team, avec un possible repreneur épongeant les arriérés.

"Les actionnaires actuels étant dans l'incapacité de fournir le niveau de financement requis, le management de tête de l'équipe a travaillé sans relâche pour amener de nouveaux investissements à l'équipe et assurer son futur sur le long terme", commente Geoff Rowley, administrateur légal du dossier. "Malheureusement, il a été incapable de le faire dans le temps disponible. Ainsi, il n'y avait d'autre alternative que de placer la compagnie sous administration".

Pas de licenciements pour le moment

Contrairement à Caterham, l'usine Marussia n'est cependant pas fermée, la nature des difficultés ne concernant pas ici un conflit de propriété ou de financement par telle ou telle partie. Les caisses ont simplement besoin d'être alimentées, et les sous-traitants, fournisseurs et employés, payés.

"Aucun licenciement n'a été fait suite au placement de la compagnie sous administration, et tout le staff a été payé en totalité à la fin du mois d'octobre. Le staff restant devra cependant être dépendant de la capacité ou non de la compagnie à sécuriser de nouveaux investissements dans un temps limité".

La grille d'Austin comptera seulement 18 voitures sur la grille, Caterham ne prenant pas non plus part à l'épreuve. La dernière fois qu'une grille à 18 autos a été vue en F1 remonte au GP de Monaco 2005, en raison du déclassement pour raisons techniques des monoplaces illégales BAR.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Bernie Ecclestone , Jules Bianchi
Type d'article Actualités