Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
13 Heures
:
00 Minutes
:
39 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
13 jours

Rowland, ancien coach de Leclerc : "Il était déjà clair qu'il était bon"

partages
commentaires
Rowland, ancien coach de Leclerc : "Il était déjà clair qu'il était bon"
Par :
8 mars 2019 à 17:30

Après avoir contribué à l'ascension fulgurante des formules de promotion par Charles Leclerc, Oliver Rowland en a ensuite été la victime. Le Britannique narre ses souvenirs du prodige monégasque.

En 2014, alors que le vice-Champion en titre d'Eurocup FR2.0 débute en Formule Renault 3.5 avec brio (auteur de sept podiums dont deux victoires), un autre jeune loup prometteur fait ses premières gammes en monoplace, en l'occurrence en FR2.0 ALPS. Nous parlons bien sûr d'Oliver Rowland et de Charles Leclerc.

Lire aussi :

Du haut de ses trois ans d'expérience en sport auto, Rowland devient le coach du néophyte dans la catégorie inférieure et lui prodigue régulièrement ses conseils. C'est ainsi que Leclerc, après des débuts mitigés en FR2.0 ALPS, devient vice-Champion et tient la dragée haute au dominateur Nyck de Vries en deuxième moitié de saison, ce dernier participant alors à sa troisième campagne dans la discipline. Le Monégasque signait ainsi sept podiums dont deux victoires en 14 courses.

Charles Leclerc, Fortec Motorsports

Charles Leclerc (Fortec Motorsports)

"Lors de sa première année en sport auto en 2014, je courais en World Series [by Renault], et chaque week-end où je ne courais pas, j'étais avec lui", se remémore Rowland pour Motorsport.com au sujet de Leclerc. "Nous avions une bonne relation. Il était déjà clair qu'il était bon. Ce n'est pas le cas de beaucoup de pilotes. Fortec [l'écurie de Leclerc, ndlr] n'avait pas la voiture la plus compétitive au monde à mon avis, mais il était toujours là, il se battait avec [Nyck] de Vries en ALPS et faisait du très bon travail en Eurocup."

"C'était intéressant de travailler avec lui et de voir les différentes personnalités. [Gasly, Verstappen et Leclerc] ont tous quelque chose de très similaire en commun : ils détestent perdre ! Charles, quand il était rapide, était imbattable. Au début, il a dû apprendre à gérer la pression qui vient avec le fait d'être le plus rapide. Surtout lors de cette première année, il a dû apprendre qu'il n'allait pas toujours être le meilleur. Il fallait juste faire le meilleur travail possible."

Par la suite Leclerc mettra à profit cette expérience en remportant des titres consécutifs en GP3 et en Formule 2. Dans l'antichambre de la F1, son principal rival était justement... Rowland. "C'était un peu frustrant de se faire battre par lui en F2, mais il a fait du très bon travail." Leclerc prépare désormais sa deuxième campagne en Formule 1 au sein de la Scuderia Ferrari : un rêve d'enfant pour lui.

Le poleman Charles Leclerc, PREMA Powerteam, le troisième Oliver Rowland, DAMS

Le poleman Charles Leclerc, PREMA Powerteam, le troisième Oliver Rowland, DAMS

Photo de: FIA Formula 2

Charles Leclerc, PREMA Powerteam, Oliver Rowland, DAMS

Charles Leclerc, PREMA Powerteam, Oliver Rowland, DAMS

Photo de: FIA Formula 2

Article suivant
Calendrier : 5 circuits à renouveler et des candidats pour 2020

Article précédent

Calendrier : 5 circuits à renouveler et des candidats pour 2020

Article suivant

Pourquoi les progrès de Renault pourraient être impossibles à voir

Pourquoi les progrès de Renault pourraient être impossibles à voir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , Formule Renault
Pilotes Charles Leclerc , Oliver Rowland
Auteur Benjamin Vinel