Oui, Daniel Ricciardo peut se mettre en colère !

Cette année, Daniel Ricciardo dispute sa première saison sur le devant de la scène en Formule 1

Cette année, Daniel Ricciardo dispute sa première saison sur le devant de la scène en Formule 1. Fraîchement promu au sein de l'écurie Red Bull, l'Australien connaît le succès en étant "meilleur des autres", c'est à dire troisième du classement général derrière les intouchables Mercedes.

À Hockenheim, Ricciardo a répondu à des questions envoyées par des téléspectateurs de Sky Sports F1, lesquelles ont le mérite d'être plus originales que les questions habituellement posées par les journalistes. On a notamment appris que celui qui arbore un sourire ultra-bright en toutes circonstances peut néanmoins se mettre en colère lorsque le contexte le veut...

"Oui, cela m'arrive", admet Ricciardo. "En piste, évidemment, je n'aime pas perdre, mais en-dehors... l'autre jour, quelque chose m'a mis en colère. Les embouteillages qui n'ont pas lieu d'être, ça me met en colère. Les gens qui roulent sur la voie rapide alors qu'ils ne sont pas en train de dépasser, ça m'énerve. Pas besoin d'être en excès de vitesse, mais si vous avez envie de rouler doucement, écartez-vous !"

"Aussi", poursuit-il, "quand on fait la queue et que les gens se tiennent juste derrière vous, genre en train de respirer dans votre nuque alors que ça ne change rien d'être à trente centimètres ou d'être plus loin. Voilà ce qui me met en colère !"

En arrivant chez Red Bull, Daniel Ricciardo a remplacé son compatriote Mark Webber, parti à la retraite. Webber, qui a remporté neuf victoires dans sa carrière, était le modèle de Ricciardo, et ce dernier espère tenir le même rôle pour les pilotes australiens de demain.

"Mark a été mon modèle, c'est clair : il m'a montré que c'était possible", souligne le pilote Red Bull. "J'espère que maintenant que je suis la nouvelle génération, je vais pouvoir inciter de jeunes Australiens à persévérer et à venir tenter leur chance en Europe".

Au rayon des moments insolites, quelle est la chose la plus folle que Ricciardo ait fait pour un fan ? "J'ai signé un autographe sur un collier de chien", révèle-t-il. "Quelqu'un m'a donné son chien, un chien vivant, et j'ai signé son collier. Quand ils m'ont donné le chien, je ne savais pas quoi faire. C'était très bizarre".

Si le vainqueur du Grand Prix du Canada ne se fait guère d'illusions quant à ses chances gagner à nouveau d'ici la fin de la saison, il tentera de consolider sa troisième place au championnat, ce weekend en Hongrie.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités