P2, Ricciardo reste plein de modestie

En sortant du bois en qualifications, Daniel Ricciardo a autant reçu une ovation publique sur le tracé de Melbourne pour avoir trusté la première ligne de la grille de départ de son circuit national (aux côtés de Lewis Hamilton) que pour avoir...

En sortant du bois en qualifications, Daniel Ricciardo a autant reçu une ovation publique sur le tracé de Melbourne pour avoir trusté la première ligne de la grille de départ de son circuit national (aux côtés de Lewis Hamilton) que pour avoir battu à la régulière son coéquipier Sebastian Vettel, resté coincé en Q2.

Le pilote australien explique cependant que la position du Champion du Monde en titre n’est pas la première chose dont il se soucie, pour son premier weekend avec sa nouvelle équipe.

« Je ne regarde clairement pas de son côté », explique Ricciardo au sujet du pensionnaire de la 13ème place de la grille. « Je suis sûr qu’il a eu des problèmes de quelque sorte que ce soit aujourd’hui, mais débuter la saison avec une première ligne fait beaucoup de bien au niveau de la confiance ».

La belle histoire intervient devant son public, qui éructa lorsqu’il s’empara provisoirement de la pole dans les ultimes secondes de la séance, avant d’être battu par Hamilton.

« Je suis vraiment excité, mais en même temps, je reste calme et posé car demain est ce qui compte. Cela ne sert à rien de faire la fête ce soir et de ne pas se concentrer sur demain. Je ne dois pas me monter la tête ; j’ai encore un peu à prouver et à m’établir à l’avant de la grille. Ce serait super d’être là les quelques prochains weekends et de me cimenter en haut de la grille. C’est un pas en avant, mais il y a encore un petit peu de chemin ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités