Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Palmer - Le baquet Renault va se jouer entre Magnussen et moi

partages
commentaires
Palmer - Le baquet Renault va se jouer entre Magnussen et moi
Par :
Traduit par: Fabien Gaillard
28 oct. 2016 à 17:56

Le pilote Renault Jolyon Palmer est "très confiant" dans le fait de disputer une seconde année en Formule 1 même si la marque française décide de ne pas prolonger son contrat.

Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16 devance Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team avec les médias
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team avec les médias

Renault s'est déjà assuré les services de Nico Hülkenberg pour 2017 mais doit encore annoncer qui occupera l'autre baquet. Et alors que Palmer a indiqué que prouver à Renault qu'il devrait être conservé était toujours sa priorité, il estime qu'il a une bonne chance de rester en F1 même si son équipe actuelle choisissait quelqu'un d'autre pour faire équipe avec Hülkenberg.

S'exprimant en marge du GP du Mexique concernant ses plans pour 2017, Palmer a déclaré : "J'ai également d'autres options, je ne suis pas seulement concentré sur Renault. Renault est le principal objectif et je pense que la décision n'est pas si loin, mais vous ne savez jamais. Je pense qu'il serait stupide de ne pas regarder ailleurs aussi."

"Je pense que j'ai une chance raisonnable d'être ici [chez Renault]... Je suis très confiant d'être sur la grille l'année prochaine, espérons que ça sera ici et que je pourrai montrer ce que je peux faire. Si ce n'est pas le cas, alors j'ai une grande confiance dans le fait de rester sur la grille ailleurs."

Palmer insiste aussi sur le fait que l'identité du second pilote Renault n'est pas claire. "Je suis sûr qu'ils n'ont pas encore pris de décision. Je pense que la raison pour laquelle la décision est retardée est parce que le nom du pilote qui aura le baquet n'est pas clair. Je pense que la moindre chance que j'ai de mettre mon nom en haut de la pile, fondamentalement, est une opportunité de leur montrer que je devrais être là."

Sur le point de savoir s'il doit accepter une offre ferme d'une autre équipe sans attendre la décision de Renault, Palmer ajoute : "C'est difficile à dire, ça dépend de l'offre ferme, qui il y a avec... évidemment, Renault est la préoccupation principale, donc je leur parlerai et verrai ce qu'ils en pensent. Je pense que ça ne va pas être long avant que tout commence à se mettre en place et nous en saurons bien plus."

Deux candidats principaux au baquet Renault

Alors que de nombreux pilotes ont été liés au second baquet Renault lors des dernières semaines, Palmer croit qu'il devrait revenir à Kevin Magnussen ou à lui. "Je pense que c'est principalement entre Kevin et moi. Je ne sais pas s'il pourrait y avoir quelqu'un d'autre dans le mix, je dirais que c'est probablement Kevin et moi."

Interrogé sur le fait qu'Esteban Ocon, qui est considéré comme la cible principale de Renault, était dans la danse, Palmer déclare : "Je peux me tromper, je ne sais pas exactement ce qu'il y a dans la tête de la direction, mais je m'attends à ce que ce soit Kevin ou moi. Mais ça pourrait aussi être Esteban, ou quelqu'un d'autre."

Répondant aux commentaires de Palmer, Magnussen a quant à lui déclaré : "Je ne pense pas que c'est seulement entre lui et moi. Je pense toujours que le baquet est ouvert et, en ce qui me concerne, il n'y a pas encore de décision. Je pousse fort pour faire de mon mieux et montrer que ça devrait être moi. Je veux rester ici, c'est mon objectif et ce que je veux faire. Je pense que c'est le bon endroit pour moi."

Avec Jonathan Noble

Article suivant
Technique - Les écopes de freins avant de la Toro Rosso

Article précédent

Technique - Les écopes de freins avant de la Toro Rosso

Article suivant

Horner - Les freins de Verstappen sont devenus "incontrôlables"

Horner - Les freins de Verstappen sont devenus "incontrôlables"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen , Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Valentin Khorounzhiy