Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
134 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
302 jours

Palmer a rapproché son style de pilotage de celui de Hülkenberg

partages
commentaires
Palmer a rapproché son style de pilotage de celui de Hülkenberg
Par :
11 juil. 2017 à 09:00

Jolyon Palmer a révélé qu'avoir adapté son style, pour se rapprocher de celui de son coéquipier Nico Hülkenberg, l'avait aidé à progresser de manière significative lors du Grand Prix d'Autriche.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17

Le début de week-end n'a pas été idéal pour Jolyon Palmer à Spielberg, avec un problème électrique qui l'a privé de roulage lors de la deuxième séance d'essais libres. Le lendemain, en qualifications, le pilote Renault a également été éliminé dès la Q1, souffrant une nouvelle fois de la comparaison avec Nico Hülkenberg. Pourtant, le week-end autrichien a probablement représenté la meilleure performance du Britannique cette saison.

Parti 17e sur la grille de départ, il a coupé la ligne d'arrivée en 11e position, à seulement six dixièmes du top 10 que concluait la Williams de Lance Stroll. Palmer a également devancé son coéquipier de 25 secondes, profitant notamment des difficultés de l'Allemand en début de course. Interrogé par Motorsport.com, l'ancien Champion GP2 a expliqué que pour progresser, il avait modifié son style de pilotage pour que celui-ci se rapproche davantage de celui de Nico Hülkenberg.

"Les voitures sont très sensibles cette année avec l'appui aérodynamique élevé", souligne-t-il. "J'ai toujours piloté d'une certaine manière, qui ne fonctionne pas très bien avec comment est la voiture. Maintenant, c'est un peu plus proche de ce que Nico fait, et je m'adapte pour essayer de piloter légèrement différemment. Il a plus d'expérience en Formule 1 et il a piloté beaucoup de voitures différentes, et il a déjà un bon feeling pour cette voiture. J'ai juste besoin de m'adapter un petit peu et c'est ce que j'essaie encore de faire pour progresser."

Ce travail sur son pilotage, Palmer en a ressenti les bénéfices dès le début du week-end sur le Red Bull Ring, ou il s'est senti bien plus à l'aise au volant de la R.S.17, y compris lors de la première séance d'essais libres.

"Évidemment, la performance a été décevante et j'ai fortement cherché ce que je pouvais améliorer", admet-il. "Je suis venu ici avec une mentalité légèrement différente, et je crois que ça m'a aidé. J'étais vraiment heureux, et la course a été aussi bonne qu'elle aurait pu l'être. J'étais content de la voiture et je pouvais attaquer comme je savais le faire par le passé. Cela ressemble à un week-end avec une grosse avancée."

En Autriche, pour la troisième fois en quatre courses, Palmer a échoué à la porte des points, comme ce fut le cas à Monaco ou au Canada. Pour le directeur général de Renault, Cyril Abiteboul, la situation est "encourageante mais un peu frustrante", alors que la pression a été forte sur les épaules du pilote ces dernières semaines.

"Nous connaissons la recette. Ça commence par une bonne fiabilité le vendredi, puis par un meilleur samedi", assure le dirigeant français à Motorsport.com. "Il sait qu'il a perdu quelques dixièmes et une opportunité d'être en Q2, ce qui lui aurait permis de partir d'une meilleure position dimanche. "

Avec Scott Mitchell et Adam Cooper

Article suivant
Verstappen sera "bien sûr" chez Red Bull en 2018, selon son père

Article précédent

Verstappen sera "bien sûr" chez Red Bull en 2018, selon son père

Article suivant

Chronique Massa - La nouvelle génération manque de respect

Chronique Massa - La nouvelle génération manque de respect
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Nico Hülkenberg Boutique , Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine