Palmer - Les pilotes hors de forme seront "démasqués" avec les F1 2017

partages
commentaires
Palmer - Les pilotes hors de forme seront
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
19 janv. 2017 à 12:42

Pour Jolyon Palmer, les pilotes de Formule 1 qui ne seront pas en assez bonne condition physique en 2017 seront "repérés", en raison des exigences des nouvelles monoplaces.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Sergio Perez, Sahara Force India F1 pendant que la grille écoute l'hymne national
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team

Les voitures de la saison à venir devraient être de trois à cinq secondes plus rapides que les F1 des années précédentes, avec un niveau d'appui plus important et donc une vitesse de passage en virage bien plus élevée. 

Une situation qui a déjà été largement commentée par nombre d'acteurs de la discipline, pointant du doigt le fait qu'il allait falloir modifier de façon assez sensible la préparation physique des pilotes, notamment pour leur permettre de retrouver un certain niveau de masse musculaire afin de supporter ces nouvelles contraintes, alors que la tendance était à un amincissement et une perte de cette masse assez visibles.

Pour Jolyon Palmer, les Formule 1 version 2017 vont être révélatrices du niveau de forme des uns et des autres : "Je vois cela faire une différence. Nous ne connaissons pas vraiment les performances de l'année prochaine. Nous connaissons les chiffres, mais on ne sait pas ce que les pneus vont faire."

"Si c'est ce à quoi l'on pense, alors je crois que cela va rapidement montrer qui a été à la salle de sport pendant l'hiver et qui ne l'a pas fait. Si des pilotes ne sont pas allés à la salle de sport cet hiver, ils seront démasqués."

"Ça va vite. Ça va clairement bien plus vite qu'actuellement, ce sera un challenge à piloter. Physique aussi, je pense que ça va être vraiment excitant."

Des incertitudes jusqu'à Melbourne

Plus difficile et plus physique, certes, mais l'objectif d'améliorer la course en elle-même sera-t-il atteint ? Palmer n'en est pas sûr.

"Ça dépend. Peut-être qu'on pourra rester à fond dans l'Eau Rouge en suivant quelqu'un et ensuite avoir une aspiration énorme. Peut-être que l'effet de l'aspiration sera plus important sans le DRS. Nous ne saurons pas tant que nous n'aurons pas pris la piste."

"On peut regarder dans le passé et voir que des voitures qui avaient beaucoup d'aéro étaient difficiles à suivre, en pensant à 2007-2008, ils n'avaient pas le DRS, et ils se dépassaient quand même. L'aspiration était énorme et, actuellement, nous n'en avons pas autant, donc il y aura un double effet. Nous saurons vraiment à Melbourne."

"Je pense que des voitures qui iront plus vite [...] ça sera globalement un plus grand défi, mais il y aura quelques virages qui seront moins difficiles parce qu'ils seront à fond."

Prochain article Formule 1
Officiel - Mercedes F1 prend George Russell sous son aile

Previous article

Officiel - Mercedes F1 prend George Russell sous son aile

Next article

Villeneuve - "Un poids énorme" sur les épaules de Mick Schumacher en F1

Villeneuve - "Un poids énorme" sur les épaules de Mick Schumacher en F1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Pablo Elizalde
Type d'article Actualités