Palmer : "Je serai en Malaisie et jusqu'à Abu Dhabi"

Alors que son avenir s'obscurcit de plus en plus avec Renault Sport F1, Jolyon Palmer a assuré qu'il terminerait bien la saison 2017 avec son écurie.

Après de longues discussions cet été, la Formule 1 s'apprête à vivre une série d'officialisations qui vont modifier grandement le paysage de la discipline mais auront aussi un impact sur les pilotes.

Carlos Sainz est un élément central de l'ensemble des accords conclus, sa libération au profit de Renault étant une condition de la rupture du contrat de fourniture moteur à Toro Rosso. 

Et dans ce scénario, s'il ne manque plus que l'officialisation pour confirmer que l'Espagnol sera pilote au Losange en 2018, l'éventualité d'une intégration à l'équipe française dès le Grand Prix de Malaisie 2017 est évoquée, ce qui mettrait évidemment Jolyon Palmer, qui vit une saison difficile, sur la touche.

Présent en conférence de presse à Singapour, le Britannique a évidemment eu droit à des questions sur son avenir à très court terme. "Je me concentre sur mon travail, j'essaie de ne pas faire attention aux rumeurs", a-t-il expliqué.

"Il me reste sept courses pour faire de mon mieux. Les deux dernières courses ont été un peu meilleures même si les résultats ne l'ont pas montré. La voiture devrait être bonne ici, espérons marquer des points."

"Clairement, quand la voiture ne marche pas, on ne peut pas marquer de points. À Silverstone, je n'ai même pas pris le départ, et c'était une bonne course pour nous. À Bakou, il y a eu 11 abandons et nous avons eu une casse après cinq ou six courses. Ça n'aide vraiment pas d'avoir ce niveau de fiabilité."

"L'équipe travaille très dur pour arranger ça. Nous continuons d'avoir différents problèmes, mais la voiture va être bonne, surtout dans les courses à venir. Nous allons avoir une voiture fiable et performante. J'espère montrer ce dont je suis capable et marquer des points."

Quand il lui est demandé directement s'il sera bien présent en Malaisie, il répond : "Oui. J'ai un contrat, il reste sept courses cette année. Cela fait 35 courses qu'on dit que je ne serai pas présent à la prochaine, ce n'est rien de nouveau pour moi." Avant d'asséner, plus tard : "Il me reste sept courses à faire, je serai en Malaisie et je courrai jusqu'à Abu Dhabi."

Concernant 2018, il se montre mystérieux tout en se disant enthousiaste : "Je ne peux pas trop en parler. Je sais ce qui se passe, je pense qu'il y aura une annonce dans un avenir proche. Je suis enthousiaste pour l'avenir. Je n'y ai pas trop pensé, mais je suis enthousiaste."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jolyon Palmer , Carlos Sainz Jr.
Équipes Renault F1 Team , Toro Rosso
Type d'article Actualités