Panis : "Ne pas avoir le KERS sera un inconvénient"

Olivier Panis estime que Marussia réalise un bon travail de développement sur la monoplace de Charles Pic et Timo Glock, en dépit de ressources limitées

Olivier Panis estime que Marussia réalise un bon travail de développement sur la monoplace de Charles Pic et Timo Glock, en dépit de ressources limitées. Celui qui accompagne Pic dans sa carrière sait cependant que le Canada sera un défi pour le jeune débutant, qui ne connaît pas encore le tracé de Montréal.

Je pense que la voiture a progressé depuis 3 GP”, estime Panis pour ToileF1. “Ils ont bien, bien bossé au niveau aéro, et la voiture a fait un pas en avant. Maintenant, le Canada est un circuit où il y a des grandes lignes droites donc le KERS, malgré tout, va être un atout pour les équipes qui l'ont. Pour ceux qui ne l'ont pas, ça sera un inconvénient”.

Le GP du Canada propose régulièrement des surprises et des interruptions de course. Un contexte dans lequel les petits poucets du plateau ont une chance de briller. Pour cela, la patience est de rigueur.

Il y a toujours plein de choses qui se passent en course, avec pas mal de Safety Car”, poursuit Panis. “Il faut jouer une course solide, être à l'arrivée. Je pense que ça sera bien car cela fait 3 courses que Charles n'est pas à l'arrivée. Au Canada, on peut faire un bon GP. Il s'y passe beaucoup de choses. Il faut être patient et passer le drapeau”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Olivier Panis , Timo Glock , Charles Pic
Type d'article Actualités