Pas de coupable désigné dans le premier tour

Les commissaires sportifs ont étudié de près les accrochages survenus au premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne. Ils ont décidé de ne prononcer aucune sanction.

A l'issue de la course, ils sont cinq à être allés donner leur version des faits auprès de la direction de course : Daniel Ricciardo et les pilotes Lotus et McLaren.

Alonso : Un point important pour le moral

Parmi eux, seul Fernando Alonso a vu le drapeau à damier. Romain Grosjean, Pastor Maldonado et Jenson Button ont tous les trois abandonné suite à ces accrochages en série. Ricciardo a abandonné plus tard suite à un ennui technique.

Grosjean a blâmé Daniel Ricciardo, tandis qu'Alonso a pointé du doigt un comportement qu'il a jugé trop agressif de la part des deux pilotes Lotus.

Les photos du GP de Grande-Bretagne

Ces accrochages ont entrainé l'entrée en piste de la voiture de sécurité en début de course. Mais les commissaires ont estimé qu'aucun pilote n'était clairement responsable pour mériter une sanction.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Type d'article Actualités
Tags accident, accrochage, silverstone