Pas de point mais des satisfactions pour Red Bull

Alors qu'il effectuait un beau Grand Prix et qu'il était deuxième, Vettel qui était plus lent en fin de course à cause des gommes tendres, a eu un accrochage avec Kubica à trois tours de l'arrivée, ce qui l'a contraint à l'abandon

Alors qu'il effectuait un beau Grand Prix et qu'il était deuxième, Vettel qui était plus lent en fin de course à cause des gommes tendres, a eu un accrochage avec Kubica à trois tours de l'arrivée, ce qui l'a contraint à l'abandon.

Webber s'est accroché dès le premier virage à cause de Barrichello, ce qui l'a empêché de défendre ses chances. Cependant c'est un week-end satisfaisant pour Red Bull qui repart avec le sourire.

Mark Webber (13e) :


"C'était frustrant pour une course à domicile. J'ai été tellement déçu de conduire avec une voiture endommagée. Je voulais faire un bon résultat pour les supporters aujourd'hui, mais nous ferons de notre mieux pour se remettre pour la prochaine course - ça aurait été agréable d'avoir un bon résultat ici."

"Mon départ n'était pas trop mauvais. Je suis arrivé au premier virage et me suis assuré que ça passerait, mais Rubens (Barrichello) m'a accroché par l'intérieur assez fortement. J'ai perdu beaucoup d'appuis, il y a eu beaucoup de dommages. Je ne pouvais plus être une menace pour qui que ce soit après ça."

"C'était une journée difficile pour l'équipe mais nous reviendrons. Je suis heureux que le Grand Prix de Malaisie ne soit que dans une semaine."

Sebastian Vettel (14e)


"J'étais à une bonne seconde place, mais ensuite, quelques tours avant la fin, j'ai eu un accrochage stupide avec Robert (Kubica). Lorsque j'ai tourné j'étais devant, je ne pouvais pas maintenir ma vitesse dans le virage et Robert était en pneus durs, et beaucoup plus rapide. Au moment de la collision, je n'avais nul part où aller, je ne pouvais arrêter la voiture ou tourner à droite et mes pneus étaient usés."

"C'est dommage car cela a marqué la fin de notre course à tous les deux. Aurais-je du le laisser passer ? Vous voulez toujours vous battre. J'aurais peut être dû le laisser passer et me contenter de la troisième place, mais c'est la vie. J'ai essayé de me défendre et jusqu'au milieu du virage, j'avais raison, mais après je n'avais pas assez d'adhérence pour éviter la collision."

"Je suis désolé pour l'équipe et aussi pour Robert car ça n'a pas que marqué la fin de ma course, mais de la sienne aussi. L'équipe a fait du bon boulot, nous avons travaillé très dur pendant l'hiver et la voiture semble très bonne. Nous avions une bonne allure aujourd'hui, donc dans l'ensemble une raison d'être content."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités