Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"

Mick Schumacher, pilote rookie pour Haas, fera ses grands débuts en Formule 1 cette année mais ne pense pas que le nom de son père lui ajoutera une quelconque pression supplémentaire.

Mick Schumacher : Mon nom n'est pas "une pression supplémentaire"

Après s'être adjugé le titre de champion de Formule 2 en 2020, Mick Schumacher fera cette année ses débuts en Formule 1 chez Haas F1 Team, trente ans après ceux de son père chez Jordan en 1991. Tout un symbole alors que les records de Michael Schumacher sont peu à peu battus par Lewis Hamilton. Il fera équipe avec un autre rookie : Nikita Mazepin.

Lire aussi :

Mais Mick Schumacher ne pense pas que son nom de famille sera un poids dans les attentes que l'on place en lui : "Je n'ai jamais déclaré dernièrement que c'était une source de pression supplémentaire. Je suis même pratiquement sûr de ne l'avoir jamais dit car c'est avant tout un plaisir de le porter et de ramener ce nom en Formule 1. J'en suis fier. C'est comme un boost supplémentaire et cela me donne une motivation quotidienne pour travailler davantage."

Un travail avec l'ancien ingénieur piste de Michael

Lorsque Michael a remporté son septième et dernier titre avec la Scuderia Ferrari, Mick n'avait alors que sept ans, et 13 ans quand son père a stoppé sa carrière en 2012. Aujourd'hui, à 21 ans, il estime avoir beaucoup appris de lui. Notamment sur la nécessité de rassembler et construire une équipe autour de lui.

"Il y a plusieurs choses que j'ai apprises de lui. La principale selon moi, c'est de construire une relation très forte avec l'équipe. C'est un de mes objectifs. Cela fait partie des forces d'être fort mentalement pour être costaud dans n'importe quelle situation, ce qui est vraiment important, et enfin commencer la saison en beauté. J'espère que nous serons capables de mettre en pratique tout ce que j'ai appris ces dernières années afin d'être au plus haut niveau."

Mick Schumacher avec l'ingénieur de course Gary Gannon

Mick Schumacher a révélé avoir eu plusieurs discussions sur les méthodes de travail de son père avec Jock Clear. Ce dernier fut l'ingénieur de Michael Schumacher chez Mercedes en 2011 et 2012, et accompagne désormais les pilotes de la Ferrari Driver Academy, programme auquel appartient Mick. "Jock m'a longtemps parlé de mon père ces dernières années", indique Schumacher. "La première fois que j'ai travaillé avec lui, c'était en 2014. Nous avons partagé une séance sur le simulateur. C'était très intéressant pour moi car je viens du karting à la base."

"Nous avons eu plusieurs conversations sur les différences de travail entre les pilotes et les différences avec mon père. C'était très intéressant. J'ai pris beaucoup de notes, et je vais chercher à collaborer encore plus étroitement avec lui cette année."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Ricciardo veut renouer avec les "dépassements offensifs"

Article précédent

Ricciardo veut renouer avec les "dépassements offensifs"

Article suivant

McLaren MP4/5B : parmi les plus belles armes d'Ayrton Senna

McLaren MP4/5B : parmi les plus belles armes d'Ayrton Senna
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mick Schumacher
Équipes Haas F1 Team
Auteur Filip Cleeren