Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2

partages
commentaires
Pérez revient à l'ancien moteur Mercedes après l'incident des EL2
Par :
31 août 2019 à 08:41

Racing Point a été contraint de changer le moteur de Sergio Pérez après la casse survenue lors des Essais Libres 2. Le Mexicain roulera avec la seconde spécification de l'unité de puissance Mercedes.

Comme au Canada, circuit où avait été introduite la précédente version du moteur Mercedes, une défaillance a été constatée sur une Racing Point. Si à Montréal c'est Lance Stroll qui était concerné, à Spa c'est Sergio Pérez qui a dû mettre pied à terre. En fin d'EL2, il a subi une avarie sur son bloc turbo hybride, qui s'est notamment soldée par des bruits suspects et un début d'incendie.

Lire aussi :

Toutes les écuries équipées d'unités de puissance de la marque à l'Étoile, à commencer par l'équipe d'usine elle-même, ont monté ce vendredi la troisième et dernière version du moteur pour la saison, par le biais d'un nouveau package comprenant un V6, un turbo et un MGU-H. Il s'agit forcément d'une inquiétude dans le clan allemand qui s'est empressé de rapatrier le groupe propulseur défaillant à Brixworth pour une enquête. Pour le moment, aucun autre changement n'est prévu chez Mercedes ou ses clients.

Pour Pérez, qui n'a pas atteint la limite de kilométrage sur sa précédente unité, le risque d'une pénalité est écarté à Spa. Le moteur qu'il va monter pour le reste du week-end devait être initialement utilisé lors d'autres Grands Prix. Cependant, il y a désormais de grandes chances, si l'unité de puissance de Spec 3 ne peut être réutilisée, qu'un nouveau bloc soit nécessaire dès Monza le week-end prochain. Cela entraînerait alors automatiquement des pénalités sur la grille.

Il est à noter que Lance Stroll a ressenti pour sa part une sensation de brûlure au niveau du dos lors de la même séance, mais celle-ci était liée à la surchauffe de pièces électroniques situées derrière le baquet. Le problème n'est pas lié à celui rencontré par Pérez.

Article suivant
Horner : Vettel ? "Il a un volant Ferrari jusque fin 2020"

Article précédent

Horner : Vettel ? "Il a un volant Ferrari jusque fin 2020"

Article suivant

Photos techniques - Comment les F1 affrontent Spa-Francorchamps

Photos techniques - Comment les F1 affrontent Spa-Francorchamps
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Fabien Gaillard