Pérez déplore le manque d'aspiration mais reste ambitieux

partages
commentaires
Pérez déplore le manque d'aspiration mais reste ambitieux
Par :

Sixième des qualifications, Sergio Pérez estime avoir joué d'un peu de malchance mais demeure très confiant pour la course en Autriche.

Au centre de toutes les attentions à l'issue des essais libres vendredi, les monoplaces de l'écurie Racing Point sont un peu rentrées dans le rang lors des qualifications. Néanmoins, Sergio Pérez et Lance Stroll se sont tous les deux placés sans problème en Q3, avant de signer des chronos leur permettant de rivaliser avec toutes les autres équipes à l'exception de Mercedes. Le Mexicain partira sixième et peut même nourrir quelques regrets car son chrono est strictement identique à celui d'Alexander Albon, qui s'élancera cinquième dimanche au volant de la Red Bull. 

Voir aussi :

"Je crois que j'ai égalé mon chrono de la Q2. Je n'ai rien trouvé de plus en Q3", réagit Pérez au micro de Sky Sports. "J'ai probablement manqué un peu d'aspiration, je n'en avais pas en Q3, j'étais tout seul. Et malchanceux aussi : j'ai fait le même temps qu'Albon, mais il l'a fait en premier. Autrement, c'est une bonne performance."

"Je crois que c'était un tour propre, un bon tour du début à la fin. J'ai perdu un peu de temps dans les lignes droites, ne pas avoir d'aspiration m'a vraiment affecté si l'on compare à mon temps de Q2. Mais je crois que nous sommes bien placés pour demain. Notre rythme de course devrait être compétitif et nous devrions avoir pour objectif de remonter dès le premier tour."

Ambitieux pour la course, Pérez met en avant une voiture "très constante" et qui présente cette caractéristique depuis le premier jour. "Elle fonctionne dans tous les scénarios", ajoute-t-il. "Je suis très confiant, surtout pour demain. Notre rythme de course devrait être costaud. Il y a naturellement une grande inconnue pour demain, nous verrons où chacun se situe. Mais nous sommes clairement dans la mêlée."

Finalement, la petite déception pourrait être d'avoir également été devancé par l'une des deux McLaren, à savoir celle de Lando Norris, quatrième des qualifications. "Nous nous attendions à voir les McLaren avec nous", rétorque toutefois Pérez. "Je crois que demain, nous devrions être en mesure d'offrir du spectacle aux fans chez eux."

Vettel, éliminé en Q2 : "Nous pensions en avoir plus en réserve"

Article précédent

Vettel, éliminé en Q2 : "Nous pensions en avoir plus en réserve"

Article suivant

Ocon : "Pas le retour qu’on avait espéré"

Ocon : "Pas le retour qu’on avait espéré"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Qualifs
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine