Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Pérez veut revoir le design de la chicane de Monaco

partages
commentaires
Pérez veut revoir le design de la chicane de Monaco
Par :
1 juin 2019 à 13:40

Suite à l'incident qui l'a opposé à Kevin Magnussen au Grand Prix de Monaco, Sergio Pérez appelle à revoir le design de la chicane du Port, au niveau de son échappatoire.

En Principauté, Sergio Pérez et Kevin Magnussen ont longtemps bataillé pour ce qui était d'abord la 14e place, puis la 13e et la 12e au fil des arrêts au stand, mais le pilote Racing Point n'a jamais trouvé l'ouverture. Ce n'est pas faute d'avoir essayé : une fois, Pérez a fait l'intérieur à la Haas dans la chicane du Port, que les deux hommes ont abordée au coude-à-coude, mais il n'y avait pas la place pour les deux voitures dans la seconde partie de cet enchaînement, que Magnussen a coupée en restant devant.

Lire aussi :

Le Danois a été pénalisé de cinq secondes par les commissaires après le Grand Prix, mais c'est loin de contenter Pérez, qui estime avoir perdu un temps précieux derrière son rival et juge que les commissaires n'auraient pas dû attendre la fin de la course pour décider d'une sanction.

"J'ai tenté un dépassement sur Magnussen", relate le Mexicain. "Il a coupé la chicane et n'a eu qu'un avertissement. Cela n'aurait rien changé, mais c'est très décevant car il n'y a qu'un endroit où l'on peut dépasser à Monaco. On le fait, l'autre coupe la chicane et il est conscient qu'on est là. [Les commissaires] ont mis bien trop longtemps [à prendre une décision]. Même s'ils décident [a posteriori] que Kevin me rend la place, ça ne m'aide pas vraiment. Si j'avais gagné une place, cela aurait pu changer toute ma course."

"C'est vraiment quelque chose dont il faut qu'on parle. Pour être honnête avec la voiture de devant [Magnussen, ndlr], il m'a laissé de la place, mais il n'avait nulle part où aller ensuite. Je pense qu'il faut qu'il y ait une petite chicane, quelque chose qui fasse perdre du temps à ceux qui coupent la chicane. C'est quelque chose que nous devons analyser lors des courses à venir."

Ce n'est pas la première fois que les échappatoires sont un sujet de discussion. Pas plus tôt qu'au Grand Prix d'Espagne, Romain Grosjean avait été contraint de couper le virage 2 à deux reprises, en bataille avec Kevin Magnussen, et devait alors passer à l'extérieur d'une quille pour rejoindre la piste. Une règle qui avait d'ailleurs indirectement causé un accident le même week-end en FIA F3, lorsqu'Alexander Peroni avait court-circuité le virage avant de se rappeler au dernier moment qu'il devait contourner la quille, donnant un brusque coup de volant à gauche et accrochant la monoplace de Simo Laaksonen.

Charles Leclerc, Ferrari SF90, devant Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19, et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-19

Article suivant
La technologie moteur actuelle de la F1 est "trop incroyable"

Article précédent

La technologie moteur actuelle de la F1 est "trop incroyable"

Article suivant

C'était un 1er juin : Montoya et Williams triomphent à Monaco

C'était un 1er juin : Montoya et Williams triomphent à Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Benjamin Vinel