Pérez espère avoir disputé sa plus mauvaise course de la saison

partages
commentaires
Pérez espère avoir disputé sa plus mauvaise course de la saison
Par :
4 avr. 2019 à 16:40

Sergio Pérez a rappelé les difficultés déjà rencontrées par son écurie à Bahreïn en 2018 et pense que le niveau de performance affiché le week-end dernier constituera le point le plus bas dans la saison de Racing Point.

Sergio Perez, Racing Point RP19, arrivant sur la grille
Sergio Perez, Racing Point RP19, et Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19
Sergio Perez, Racing Point
Sergio Perez, Racing Point RP19, devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-19, Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15, et Lando Norris, McLaren MCL34
Sergio Perez, Racing Point RP19
Sergio Perez, Racing Point RP19, arrivant sur la grille
Sergio Perez, Racing Point

Dixième à Bahreïn au terme d'un week-end laborieux, Sergio Pérez espère que son écurie a d'ores et déjà connu son plus mauvais Grand Prix de la saison. Tout a été compliqué pour Racing Point lors de ce deuxième rendez-vous du calendrier, et le point arraché par le Mexicain ne doit pas masquer les nombreux défauts à gommer pour la suite.

Les essais libres puis les qualifications ont mis en lumière les faiblesses de la RP19, avec un Lance Stroll éliminé dès la Q1 et un Pérez seulement 14e sur la grille de départ. La dixième place à l'arrivée est flatteuse, et l'équipe la doit au double abandon des Renault à quelques encablures du drapeau à damier.

"Je pense que c'est le point le bas de l'échelle pour nous, j'espère que c'est le pire circuit de la saison et que c'était notre pire course", souffle Sergio Pérez. "L'année dernière, nous avions également eu du mal ici, donc compte tenu de là où nous sommes, marquer un point n'est pas un mauvais résultat."

Lire aussi:

Paradoxalement, Pérez a plutôt apprécié la course qu'il a livrée sur le circuit de Sakhir, et durant laquelle il s'est battu jusqu'au bout. "C'était un très, très bon premier tour et j'ai gagné beaucoup de places", souligne-t-il. "Nous manquions un peu de rythme, il n'était pas génial, et doubler ici est plutôt facile donc je ne pouvais pas faire grand-chose." 

"Ensuite, nous avons rencontré un problème avec les freins qui surchauffaient, et j'ai dû m'arrêter au stand bien plus tôt que prévu pour retirer des débris qui obstruaient les écopes. Avec tout ce qui s'est passé en course, nous pouvons nous réjouir de prendre un point."

Pérez estime qu'il aurait presque pu viser la neuvième position détenue par Alexander Albon si la voiture de sécurité n'était pas intervenue jusqu'au terme de l'épreuve. "Nous avons été chanceux avec les [abandons des] Renault, mais nous étions très proche d'Albon et, sans la voiture de sécurité, j'aurais pu le doubler."

"À la fin de l'année, ces points font une énorme différence, donc nous devons continuer à en marquer autant que possible en ce moment, même si la voiture n'est pas bonne. J'espère que, étape par étape, nous pourrons continuer à la faire progresser."

 
Article suivant
Vettel ignore s'il restera en F1 après 2020

Article précédent

Vettel ignore s'il restera en F1 après 2020

Article suivant

Ferrari va tenter de réutiliser le moteur de Leclerc

Ferrari va tenter de réutiliser le moteur de Leclerc
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu