Pérez flatteur à l'égard de Kobayashi

Ancien coéquipier de Kamui Kobayashi, Sergio Pérez garde un bon souvenir de ses années de collaboration avec le Japonais, qu'il tient en haute estime

Ancien coéquipier de Kamui Kobayashi, Sergio Pérez garde un bon souvenir de ses années de collaboration avec le Japonais, qu'il tient en haute estime.

Les deux hommes ont fait équipe chez Sauber en 2011 et en 2012. Pour Kobayashi, ces deux saisons avaient été marquées par une excellente première moitié de saison 2011 (à l'issue du Grand Prix du Canada, il comptait déjà 25 points, soit une unité de moins que les pilotes Mercedes) ainsi que par son beau podium à domicile de 2012. Manifestement, l'actuel fer de lance de Caterham avait donné du fil à retordre à Pérez.

"Kobayashi était vraiment, vraiment difficile à battre", déclare le Mexicain pour Autosport. "Quand il se sentait à l'aise, il était vraiment l'un des plus difficiles à battre, surtout sur un tour".

Pérez est connu pour sa capacité à préserver ses pneumatiques. Pour son premier Grand Prix, à Melbourne en 2011, il s'était classé sixième grâce à une stratégie à un arrêt qu'il avait été le seul à oser, ce pour quoi son ingénieur de course l'avait surnommé, à l'issue du Grand Prix, "l'homme qui murmurait à l'oreille des pneus" ! Les Sauber avaient cependant été disqualifiées à cause d'un aileron arrière non-conforme, mais Pérez a fréquemment répété ce genre de performance et attribue sa bonne gestion des gommes aux enseignements de Kobayashi.

"Il était vraiment incroyable. J'ai beaucoup appris de lui concernant le travail avec les pneumatiques", commente l'actuel pilote Force India. "Les Japonais savent toujours utiliser leurs pneus. C'était bien pour moi de pouvoir suivre son exemple".

Pérez est désormais confronté à un Nico Hülkenberg qui lui donne du fil à retordre ; bien qu'étant l'auteur du seul podium de l'écurie cette saison, le natif de Guadalajara est loin du bilan comptable de l'Allemand, mais voit cette compétitivité comme un point positif.

"Nico est un coéquipier très fort, certainement l'un des plus forts que j'aie eus", affirme-t-il. "Il est très complet et cela m'aide à passer au niveau supérieur. J'apprends de chaque coéquipier, et c'est bien d'avoir différents équipiers dans différentes équipes, cela aide au niveau de l'expérience pour l'avenir".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez
Équipes Mercedes , Sauber , Force India
Type d'article Actualités