Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pérez très inquiet face à l'absence de tout levier de progression

partages
commentaires
Pérez très inquiet face à l'absence de tout levier de progression
Par :
23 mai 2019 à 15:39

Trop éloigné du rythme espéré lors des premiers essais libres à Monaco, Sergio Pérez manifeste son inquiétude face aux performances d'une monoplace sur laquelle il ne voit pas ce qui pourrait être amélioré.

Inquiet depuis quelques Grands Prix déjà, Sergio Pérez n'a pas eu la bonne surprise escomptée lors des premiers essais à Monaco. Alors que les récentes évolutions apportées à la RP19 n'avaient pas changé grand-chose au niveau de performance de l'écurie, le constat est à peu près identique dans les rues de la Principauté. En bouclant les deux séances du jour au 16e puis au 15e rang, le pilote mexicain est loin des objectifs de lutte pour des gros points. Et ce qui l'inquiète le plus dans cette situation, c'est que la monoplace dont il dispose ne présente à ses yeux aucun souci notable, si ce n'est celui de ne tout simplement pas être assez rapide... De quoi craindre un manque de performance général dû à l'ensemble du concept. 

Lire aussi:

"Il manque du rythme", constate Sergio Pérez ce jeudi soir. "Je pense que mon tour était plutôt bon, en maximisant le potentiel de la voiture, notamment avec la stratégie que nous avons employée avec les pneus et leur longévité. Nous devons trouver une bonne demi-seconde afin d'être au moins en lice pour la Q3, alors il y a beaucoup de travail devant nous."

Racing Point s'égare... 

Sergio Perez, Racing Point RP19

Pérez affiche un retard de 1"6 sur le meilleur chrono en EL2, écart qui se chiffre à sept dixièmes si on l'établit par rapport à la cinquième position de l'étonnant Alexander Albon, au volant de sa Toro Rosso. Et pour combler ce fossé, le pilote comme son écurie semblent à court de solutions immédiates. "C'est ce qui est inquiétant, car la voiture ne semble pas mal se comporter, l'équilibre est pas mal", souligne Pérez. "C'est juste une question d'affinage, et vous savez que lorsque l'on fait des ajustements, c'est très dur de trouver une demi-seconde. Mais nous verrons ce que nous pourrons extraire de la voiture."

"La voiture se comporte un peu mieux [qu'à Barcelone], elle est un peu plus calme au niveau de l'équilibre, ce qui est préoccupant et inquiétant pour moi, car nous ne sommes pas là où nous devrions être. C'est vraiment une inquiétude", martèle-t-il. "Nous n'avons pas de problème particulier pour le moment, à moins que l'on en trouve un ce soir. Mais c'est juste l'ensemble. Le mauvais point, c'est que la voiture n'est pas si mal équilibrée, donc nous n'avons pas beaucoup de progrès à trouver sur ce plan. Ce sera très serré, comme toujours en milieu de grille."

Pérez peut difficilement se tourner vers l'autre côté du garage pour trouver des réponses à ses interrogations, puisque la journée de Lance Stroll a semblé tourner au calvaire au niveau du chronomètre. Le Canadien a bouclé la deuxième séance au 18e rang, ne devançant que les Williams et accusant un retard de 3"4 sur la référence du jour. Néanmoins, Stroll ne s'étend pas sur ses problèmes, répondant presque mécaniquement à chaque question posée que Racing Point n'est "pas dans le rythme pour le moment". Il faudra patienter pour une analyse plus poussée... 

Lance Stroll, Racing Point

 

Article suivant
Photos - Les F1 en piste dans les rues de Monaco

Article précédent

Photos - Les F1 en piste dans les rues de Monaco

Article suivant

Des débris ont abîmé le radiateur de Verstappen

Des débris ont abîmé le radiateur de Verstappen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine