Pérez a déjà des options pour 2022 en cas d'année sabbatique

Sergio Pérez a affirmé qu'il avait déjà des options pour assurer un retour en F1 en 2022 si jamais il devait prendre une année sabbatique en 2021.

Pérez a déjà des options pour 2022 en cas d'année sabbatique

Il reste à Sergio Pérez deux courses avec l'écurie Racing Point avant de la quitter, l'écurie ayant choisi d'activer une clause de sortie du contrat qui la liait au Mexicain pour faire place nette au quadruple Champion du monde Sebastian Vettel. Pressenti tour à tour chez Williams, Haas et Alfa Romeo depuis l'annonce de son départ, Pérez est aujourd'hui à la poursuite du seul baquet où il semble avoir une chance, chez Red Bull Racing aux côtés de Max Verstappen.

Toutefois, ces dernières semaines, sa candidature a semblé de moins en moins solide et, même si aucune annonce officielle n'a été faite par la structure de Milton Keynes, il n'a pas hésité à évoquer la possibilité de prendre une année sabbatique. Il assure désormais, dans le contexte d'une décision qui se fait attendre, qu'il dispose déjà d'options pour un retour en 2022.

Lire aussi :

"J'ai déjà des options pour revenir en F1 en 2022, donc ça ne serait pas un problème", a-t-il révélé lors d'une conférence avec des médias mexicains ce lundi. "Mais ce que je veux faire, je veux en être à 100% convaincu, et aujourd'hui aucune autre catégorie n'attire mon attention [pour 2021]."

"Une année [sabbatique] vous éloigne sûrement un peu de la compétition, mais il faut prendre en compte le fait que les règles vont beaucoup changer en 2022. Je pense que ça ne m'affectera pas beaucoup. En fin de compte, avec l'expérience que j'ai, je pourrais retourner en F1 et en 200 tours, je serais à mon niveau. Nous avons vu cela avec d'autres pilotes qui s'en vont et reviennent l'année d'après."

Pérez a également révélé durant la conférence qu'il pourrait avoir la possibilité d'être pilote de réserve dans une des équipes de pointe l'an prochain, mais qu'il était réticent à l'idée de voyager sur chacun des 23 Grands Prix prévus dans un tel rôle. "Il y a cette possibilité d'être réserviste, et je dois en discuter. Il y a une possibilité, avec l'une des plus grandes équipes de F1, d'être leur réserviste"

"Mais je ne suis pas très convaincu à l'idée de me rendre sur toutes les courses en tant que pilote de réserve. Il y a 23 courses, et je serai loin de chez moi, de ma famille, tout le temps sans courir. À ce stade de ma carrière, je ne le ferais pas, mais on discute encore du fait que je peux faire moins de courses. Chaque fois que je saurai plus clairement ce qu'il adviendra de ma carrière en F1, nous en parlerons."

Avec Luis Ramírez et Luke Smith

partages
commentaires

Related video

Russell chez Mercedes : "Devenir un meilleur pilote"

Article précédent

Russell chez Mercedes : "Devenir un meilleur pilote"

Article suivant

Mick Schumacher et la pression : "Les résultats parlent d'eux-mêmes"

Mick Schumacher et la pression : "Les résultats parlent d'eux-mêmes"
Charger les commentaires