Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité

Red Bull pourrait prendre la décision d'installer une quatrième unité de puissance dans la monoplace de Sergio Pérez. Le Mexicain prendrait alors le départ du Grand Prix des Pays-Bas depuis le fond de la grille.

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité

La corde raide sur laquelle Sergio Pérez avançait depuis quelques jours est en passe de céder. Le pilote mexicain avait été l'une des victimes malheureuses du départ du Grand Prix de Hongrie, un contact avec Valtteri Bottas ayant provoqué son abandon ainsi que des dégâts irréversibles sur sa deuxième unité de puissance. Muni de son troisième et dernier moteur alloué à Spa, Pérez devrait selon toute vraisemblance monter à Zandvoort un quatrième moteur, ce qui déclencherait une pénalité sur la grille de départ.

Éliminé en Q1, Pérez a très peu de chance de remonter au classement en raison du caractère étroit du circuit néerlandais. Par conséquent, un nouveau moteur à l'arrière de la RB16B frappée du numéro 11 serait avantageux pour le prochain Grand Prix, prévu dans une semaine sur le circuit rapide de Monza.

Lire aussi :

L'équipe pourrait également modifier les réglages de la voiture pour la rendre plus compétitive en course, mais cela obligerait Pérez à partir de la voie des stands. Red Bull chercherait cependant à conserver une place sur la grille de départ pour gagner des positions dans le premier tour de course.

Après les qualifications du Grand Prix des Pays-Bas, Pérez avait fait part de sa frustration, le Mexicain ayant manqué la ligne de départ pour entamer une nouvelle tentative chronométrée pour moins de deux secondes. "Nous n'avons pas réussi à [débuter] le tour, je pense qu'il nous manquait 1,5 seconde", a-t-il indiqué. "C'est extrêmement frustrant, parce que clairement, nous avions le rythme aujourd'hui pour verrouiller la première ligne. Je progressais bien, je me sentais plus à l'aise au fil des séances."

"Ça fait mal, ça fait vraiment mal", a ajouté Pérez. "C'est vraiment, vraiment dur à digérer en sachant quel est le niveau de la voiture. Il n'y a rien que je puisse faire maintenant. Je suis certain que nous allons en tirer des leçons et aller de l'avant."

La pénalité de Pérez n'aurait que peu d'impact sur la nouvelle grille de départ. Sebastian Vettel remonterait à la 16e place, Robert Kubica, qui remplace un Kimi Räikkönen positif au COVID-19, serait 17e, Mick Schumacher 18e et Nikita Mazepin 19e.

partages
commentaires
Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Article précédent

Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Article suivant

Mazepin accuse Schumacher d'avoir délibérément "niqué" son tour

Mazepin accuse Schumacher d'avoir délibérément "niqué" son tour
Charger les commentaires